Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 [S] Terre de glace, terre de feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: [S] Terre de glace, terre de feu    Mer 22 Oct - 11:43

Moi, j’ai toujours été différent. J’ai toujours aimé manger peu, là où tout le monde adore manger beaucoup ; j’ai toujours été muet, là où tous les autres lèvent la voix ; j’ai toujours aimé les musiques qui transportent l’esprit, là où tous écoutent de la musique pour danser ; j’ai toujours aimé partir loin des gens, là où chacun cherche la compagnie des autres. Je suis différent, et pourtant, je me sens bien plus humain que si je faisais tout comme tout le monde. Peut-être parce que se sentir humain, c’est se sentir soi-même ; et quoique les autres me trouvent différent, moi, je me trouve très bien.

Quand je regarde par la fenêtre de ma chambre, c’est presque l’Islande que je vois. Presque, parce que ce pays de mes rêves est à des milliers de chez moi. Et derrière ma petite fenêtre, bien au chaud quand, tout autour, la pluie bat le bitume de mon hameau, tout ce qui m’observe, ce sont des blocs gris ou beiges, coiffés de tuiles rouges crasseuses, ornés de vitres blanches fumeuses, et vêtus de portes brunes poussiéreuses. Avec quelquefois, au milieu de cette obscurité artificielle, l’une ou l’autre lumière qui me rappelle que la vie existe quand même ici. Mais quand je regarde par la fenêtre de ma chambre, je sais qu’à des milliers de là, je vois l’Islande.

L’Islande ! La belle Islande ! La froide et chaleureuse Islande ! Pourquoi tout le monde me dit que je suis idiot de vouloir vivre là-bas quand je le pourrai ? Il est magnifique, ce pays féérique… Certes, il y a des volcans. Et les volcans, ils sont méchants quand on n’y fait pas attention. Mais moi, je fais attention aux volcans. J’ai déjà fait attention aux volcans, plein de fois même : chaque fois que mon papa rentrait complètement ivre, j’ai fait attention et j’ai dit à maman de se cacher ; chaque fois que mon professeur de mathématiques voulait me crier dessus parce que je n’ai pas fait mes devoirs, j’ai baissé la tête et fait de mon mieux pour ne pas me faire remarquer ; chaque fois que le grand Victor venait vers moi pour me frapper parce que je suis plus jeune que lui, et que j’ai des gros yeux, et que je ne parle jamais, j’ai trouvé un moyen de lui échapper. Alors les volcans, maintenant, ils ne me font plus peur.

Et d’ailleurs, les volcans d’Islande, ils sont bien plus beaux et majestueux que mes parents, mon professeur de mathématiques ou Victor. Ils sont immenses, d’un noir plus intense que la nuit, et surtout, qu’on les craigne ou non, ils restent bienveillants, à veiller sur nous, de leur voix grave, silencieuse.

Je ferme les yeux. Lentement, je plonge dans un monde qui n’appartient qu’à moi. Allongé sur mon lit, je n’entends plus rien, sauf peut-être un orchestre qui, de sa musique surnaturelle, me transporte vers l’île de mes rêves. Tout est d’abord flou, puis, peu à peu, je m’aperçois que je survole l’Islande. J’y descends, je frôle ses terres verdoyantes, je contourne ses montagnes aux reliefs graphiques, je m’immerge dans ses cascades divines, je m’émerveille devant ses geysers  aussi puissants qu’un souffle de dragon…

Et je reste ainsi pendant des heures, des jours, des mois… Et je n’en reviendrai jamais…

Mon cœur a lâché pendant mon sommeil.



 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Mer 22 Oct - 12:40

Je crois que tu as oublié un mot ici :

Ore a écrit:
je sais qu’à des milliers de là, je vois l’Islande

A part ça, vraiment impressionnant
J'adore l'espèce de crescendo qui fait que le narrateur d'abord plutôt fermé se laisse gagner par l’enthousiasme à l'évocation du mot Islande et redevient un gosse avec des tournures de phrases enfantines et charmantes :')

Le deuxième paragraphe est plein de couleurs et de textures, ça me plaît beaucoup *.*

Et puis la fin avec son côté très onirique calme un peu l'enfant et tout devient beau, et c'est beau, oui, vraiment beau...
Du coup la chute rend presque heureux, on a envie de pleurer, oui, mais juste parce que c'est beau. Même si c'est triste.

Mention spéciale :

Ore a écrit:
ls sont immenses, d’un noir plus intense que la nuit, et surtout, qu’on les craigne ou non, ils restent bienveillants, à veiller sur nous, de leur voix grave, silencieuse.

Parce que donner une voix grave à un volcan, c'est merveilleux *.*

Je n'arrive pas à formuler, mais t'as l'idée x)
Bravo à toi et en attente d'un nouveau texte comme toujours

 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Mer 22 Oct - 13:03

Merci ^^

Pour le mot, non, c'est fait exprès, j'ai beaucoup hésité en effet, mais je trouvais que le fait d'oublier l'unité de longueur donnait à la fois une universalité qui rompt avec la réalité et une impression d'infini x')

Mais bon, si ça ne le fait pas trop, j'ai raté mon coup x'D

En tout cas merci beaucoup du commentaire, ça me fait plaisir ^^ Et je tenterai d'en faire d'autres rapidement, j'ai pas mal d'inspi' en ce moment o/



 
Midnight

avatar

Maîtresse incontestée des vices infantiles
Féminin Messages : 351
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 17
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Jeu 23 Oct - 11:36

Ton texte est vraiment super beau, j'adore
Surtout le passage sur les volcans, il est magnifique *^*
Et la fin aussi... *^*
Et... C'est objectif si je dis que tout est super ?



La Mère Patrie vaincra ~

"Je croyais qu'on allait jouer à cache-cache..."
Le petit Arthur, sept ans


 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Jeu 23 Oct - 15:07

Merci x)

Mmh, c'est subjectif, car il y a certains passages par lesquels je ne suis pas totalement convaincu x')



 
Midnight

avatar

Maîtresse incontestée des vices infantiles
Féminin Messages : 351
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 17
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Jeu 23 Oct - 15:17

C'est exact, certains passages sont un peu moins biens que d'autres Smile
Mais dans l'ensemble ton texte est quand même très bien écrit !
 
Lovelyrosella

avatar


Féminin Messages : 39
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Lun 10 Nov - 21:57

C'est tellement beau.
C'est surtout à partir du troisième paragraphe qu'il se créé quelque chose de fort.
 
Dystopies Elliptiques

avatar

Baleine Impériale
Messages : 273
Date d'inscription : 06/08/2014
Localisation : sur son piano
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Ven 14 Nov - 9:11

Alors, moi, pour une fois, j'suis pas d'accord avec Rimi. La phrase que j'ai préférée c'est
Citation :
je sais qu’à des milliers de là, je vois l’Islande
. J'trouve que dans la première moitié du texte, ça reste dans l'oreille comme un leitmotiv, avec un rythme en suspension qui marque bien l'éloignement et le côté "rêve". Ton texte a aussi une progression scientifique, c'est marrant : intro avec énonciation des principes et lois, sujet posé et cadre (côté abstrait), puis l'analyse avec l'étayement des exemples, des cas précis, de l'Islande (à partir du paragraphe 3) puis conclusion, synthèse avec les deux paragraphes qui suivent et à la fin, la chute, comme une ouverture. Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé !
 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Ven 14 Nov - 21:18

Le plan est venu sur le coup de l'inspi', je n'ai pas vraiment cherché à produire un plan scolaire x'D Cependant il y a bel et bien une progression onirique, qui frôle le fantastique vers la fin :')

En tout cas merci pour les avis ^^



 
Jack Vessalius

avatar


Messages : 219
Date d'inscription : 11/08/2014
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Lun 17 Nov - 2:24

Sympa comme texte, un peu déstructuré ce qui est bien vu, mais le premier paragraphe me semble un peu parachuté enfin pourquoi pas. l'Islande est vu par des aspects opposés, le côté féérique et magique mais aussi ses "méchants volcans" mais de toute façon, vu la violence de sa vie actuelle, ça lui semble toujours mieux.
Il y a jolie contradiction entre une description dont les termes sont marqués par la dépréciation de l'auteur de l'endroit où il vit (ce qu'il voit par la fenêtre), et pourtant on pense à une certaine objectivité de la description puis que c'est ce "paysage" par la fenêtre qui l'observe, donc existence autonome, d'autant plus que le personnage a envie d'y voir "presque" l'Islande. Vous me suivez ? Bien compliqué tout ça, c'est vraiment bien foutu.

Alors la chute, non moi je suis sceptique, je m'explique. Car on se dit que le "coeur qui lâche" est une sorte de métaphore de sortie du corps, comme une sorte de voyage astral, en même temps je trouve ça un peu tordu. Sinon une autre expression avec plus d'équivocité aurait pu être choisi, à moins que je n'y comprenne rien... Cette expression "mon coeur à lâché" a du mal à me suggérer autre chose que de prendre au pied de la lettre ce fait, son coeur a vraiment lâché, et du coup ça me convient peu. mais c'est peut-être ma faute.
 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Lun 17 Nov - 20:50

Le coup du cœur qui lâche est absolument voulu, c'est un retour net à la réalité que je voulais à tout prix créer. D'abord on peut se dire qu'il va atteindre un état de liberté pleine, en s'envolant de son corps, mais on se rend compte que finalement, c'est tout le contraire qui va advenir, par la force cruelle des choses (ou l'on peut se dire que c'est une ultime délivrance du monde dans lequel il vivait).

Donc oui le réalisme brutal et tragique de cette dernière phrase est bien à prendre au premier degré, car il me semblait nécessaire de finir par un retour à la réalité choquant, attristant Smile

En tout cas merci du commentaire ^^



 
Jack Vessalius

avatar


Messages : 219
Date d'inscription : 11/08/2014
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Lun 17 Nov - 22:29

Non le premier degré d'un coeur qui lâche , c'est la mort x)
Enfin moi j'ai compris complètement à l'envers, comme d'hab je comprends jamais les chutes =.=
 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Mer 19 Nov - 19:15

Oui le premier degré du cœur qui lâche, c'est la mort, et c'est ce que je cherchais à reproduire, une mort froide et presque perverse, comme un caillou dans le ventre, comme ça la nouvelle finit sur une note amère qui reste dans l'estomac x')



 
Mister O




Messages : 25
Date d'inscription : 07/12/2014
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Dim 7 Déc - 21:09

Je vais laisser un commentaire absolument pas constructif : j'aime beaucoup. Il y a juste quelque chose de dommage, c'est que le narrateur commence à mettre en place tout un monde et, moi, j'aurais voulu en savoir plus ! Mais bon, c'est bien écrit, bravo.
 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Lun 8 Déc - 21:33

Merci Smile

Je n'avais pas dans l'esprit de faire quelque chose de long, donc effectivement j'ai peu développé le monde autour ^^'

Mais ce genre d'atmosphère me plait bien, et il est possible que j'écrive de nouveau des nouvelles dans le même ton Smile



 
Buki

avatar


Masculin Messages : 15
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 19
Localisation : Dans les méandres de son esprit
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Ven 7 Aoû - 16:41

Très Joli !
J'ai trouvé que la longueur du texte n'était pas un inconvénient du tout, on en sait juste assez pour s'attacher au narrateur avant la chute et assez peu pour qu'on veuille en savoir plus sur lui et son univers.
Ce qui donne un récit, d'une splendide beauté éphémère !
Qui nous file entre les doigts à la fin
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Ven 7 Aoû - 17:16

C'est super ! Moi qui ne suis pas trop du genre "nouvelles à chute", je dois dire que celle-ci m'a donné des frissons !
Tu donnes une autre dimension aux volcans en parlant de choses bien pires, certes moins désastreuses mais tout de même l'histoire avec le père ou le harcèlement a l'école ça donne une touche bien plus sombre que l'ombre même des volcans, aussi immenses soient-ils.
Et le meilleur c'est que sur cette triste note, on est quand même heureux  Smile
 
DSpiricate

avatar

Green Father
Masculin Messages : 315
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    Sam 18 Juin - 12:28

Merci à vous deux ^^

(oui je réponds que maintenant Embarassed )

Maintenant que je me relis aujourd'hui je me rends compte qu'effectivement, la chute n'est pas tip top x')

Mais si malgré tout il vous plait alors je suis heureux ^^



 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [S] Terre de glace, terre de feu    

 
 

[S] Terre de glace, terre de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Retour à la terre - Ferri/Larcenet
» "Y Le Dernier Homme" Tome 9 Terre Mère
» Pneu terre pour 2011
» Editions " quelque part sur terre"
» Terre de Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Nouvelles à chute-