Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alfy

avatar


Masculin Messages : 96
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21
Localisation : Làààààà !
MessageSujet: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 17:55

Bonjour,
Je poste donc ici mon premier texte, sans doute mon plus abouti. Je ne sais pas trop quoi ajouter de plus, je pense que rien vous permettra de vous faire votre propre interprétation. Merci d'avance de m'avoir lu, et qui sait, commenter. Au plaisir, Alfy.


I.

Cric, la flamme s’allume, une bouffée, haleine âcre, la nicotine ancrée dans ses veines, fumée propulsée dans sa bouche, locomotive rutilante sur les rails de ses poumons. Eclaboussures de sang sur son visage, lèvres pulpeuses, rosâtres, visage de porcelaine et chevelure ténébreuse. Deux perles de pluie au creux de ses yeux, maléfice sur son cœur. Serait-ce… Un sourire. Un éclair, puis la foudre et le néant… L’amour ?
J’ai le sida, tu dois l’avoir aussi, murmure-t-elle. Le chaos est si proche (peut-être déjà-là ?), pourquoi m’en soucierais-je, lui répond-il. Elle sourit à nouveau. Le café porté à ses lèvres, tendre amertume sur sa bouche incendiaire. Une goutte brunâtre dévale son menton, s’écrase sur son haut blanchâtre. Merde ! Si belle lorsqu’elle est en colère. Le monde s’effondre, ne te soucie pas d’un simple débardeur, il est trop tard pour ce genre de futilité. Elle serre sa main, si douce. Elle a peur, un frisson parcourt sa peau embrasée, odeur de chair putréfiée, de viande séchée. Il cache sa peur. Quelle tristesse : l’amour n’épargne donc pas la mort, ou l’inverse.

II.

Sa main arrache son visage, déforme sa joue, sa bouche, son menton. Sourire crispé. Pleurs aux bords des yeux verdâtres. Rupture. Son cœur se déchire. Sanglots. Le banc est si dur et la brise si fraiche, les feuilles crépitent, mais point de feu si ce n’est l’amour qui s’évapore, fureur charnelle emportée par les bourrasques acérées. Tranchante sensualité, aura sexuelle qui anéantit leurs corps, désormais ruines, poussière…
Remords sa chair et goûte sa peau de velours. Remords sur son esprit, leurs esprits. Pourquoi nous sommes-nous quittés ? Je ne sais pas, je ne sais plus, ai-je un jour su ? Pourtant, il y avait tant d’amour en moi, en nous, répond-il. Et bientôt, il n’y aura plus d’amour, nulle part… Ses dents grincent, les siennes aussi. Je t’aime toujours mais… Je ne veux pas finir ma vie dans ce… Les voix se désaccordent, s’écorchent. Le monde s’effondre et leurs timbres s’éteignent, s’envolent, glissent sur les lettres et les mots nasillards. Sa langue nettoie ses lèvres, les pleurs se mêlent à la salive. Sel sur ses papilles. Nous étions si jeunes…

III.

La couverture caresse ses épaules nues et son corps s’abandonne sur les draps plissés, nuage soyeux. La chaleur de l’être aimé suffit à les nourrir. Survivre. Deux mainates à la fenêtre, ou peut-être des passereaux ? N’a jamais été doué en ornithologie. Ailes fuselées, suave mélodie dans leurs becs orangés. Il les pointe du doigt et elle l’enlace tendrement. Tu es un homme sinistre, parfois. Je sais, mais l’heure n’est-elle pas au sinistre tandis que s’effondre notre monde ? Il a toujours été comme cela, sinistre ; aussi sinistre que l’amour peut l’être…
Caresse le long de son ventre. Frisson. Une mèche brunâtre dans ses yeux, délicatement relevée derrière son oreille. J’aimerais que cette seconde soit éternelle. Le chaos guette leur chair pourrissante. Elle se trouble. Tu te souviens lorsque… Eclat de sa mémoire oubliée. Oui, je me souviens. Le passé défile si vite au creux de leurs prunelles tremblantes. Serre-moi, juste une dernière fois. Leurs peaux roulent l’une contre l’autre. Passion. Ne t’inquiète pas, je… Je ne suis plus inquiet. Moi non plus, désormais.
 
Midnight

avatar

Maîtresse incontestée des vices infantiles
Féminin Messages : 351
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 17
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 20:04

Eh bah !
J'avais raison d'avoir de l'espoir quant à la qualité de ta plume !
Je ne suis pas très douée pour les commentaires constructifs, mais j'ai vraiment beaucoup aimé !
Le style un peu "déstructuré" et la sensualité c'est... Ça rend vraiment très bien, c'est super beau !



La Mère Patrie vaincra ~

"Je croyais qu'on allait jouer à cache-cache..."
Le petit Arthur, sept ans


 
ARK

avatar


Masculin Messages : 78
Date d'inscription : 15/08/2014
http://ark-romans.blogspot.fr/
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 20:48

Sensualité et désespoir dans un dialogue implicite et poignant. J'aime.
 
Dystopies Elliptiques

avatar

Baleine Impériale
Messages : 273
Date d'inscription : 06/08/2014
Localisation : sur son piano
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 20:53

J'aime le thème. Sensualité un brin putride.
J'aime le champ lexical, le rythme froissé, les connotations, toute la subtilité tue. Ça fout tout plein d'émotions dans le bide. *clapclap*
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 508
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 21:09

Midnight a écrit:
Eh bah !
J'avais raison d'avoir de l'espoir quant à la qualité de ta plume !
Je ne suis pas très douée pour les commentaires constructifs, mais j'ai vraiment beaucoup aimé !
Le style un peu "déstructuré" et la sensualité c'est... Ça rend vraiment très bien, c'est super beau !


Rien à dire de plus, c'est super, j'adore !
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Dim 2 Nov - 22:41

Alors je vais te faire un très beau compliment : tu es la deuxième personne avec laquelle je dois me concentrer pour lire sans en perdre une miette avec Ash-Dys.
Parce que tu utilises des mots sublimes qui se suivent dans un rythme tellement parfait que mon cerveau se laisse bercer tout doucement et ne comprend plus le sens *.*

MAIS j'ai fini par m'habituer à lire ET comprendre ce genre de textes Wink
Donc j'adore l'ambiance, j'adore le thème et j'adore la manière dont tu mets les dialogues à la suite des descriptions comme ça, ça me rappelle Katherine Pancol mais en plus morbide (c'est pas plus mal, elle est un peu trop optimiste Pancol parfois Wink ) et plus... raffiné.

Et j'aime aussi la capture de ces petits moments volés qui sont tellement beaux...

Le seul reproche que je peux te faire, c'est que je n'aime pas trop la manière dont le mot "Passion" arrive dans la troisième partie. C'est peut-être au niveau des sonorités qu'il est trop doux par rapport au reste ? Je ne sais pas trop, enfin ça ne dérange pas beaucoup, juste une petite note un peu plus faible que les autres dans une symphonie remarquable Wink

 
Alfy

avatar


Masculin Messages : 96
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21
Localisation : Làààààà !
MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   Lun 3 Nov - 19:44

Merci beaucoup à tous !
Rien à dire de plus, ça me fait très plaisir !
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]   

 
 

Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le monde s'effondre, les derniers jours de l'Amour [S]
» Les Derniers Jours d'un immortel de Bonneval et Vehlmann
» Frederic SEAMAN - John Lennon, les derniers jours
» Lien Reportage Archéologique ARTE - "Les derniers jours de Zeugma"
» The raven ou les derniers jours d'Edgar Allan Poe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Autres Nouvelles-