Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Le Papillon d'Or [P/S (?)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Ven 12 Déc - 1:10

Voilà le début de mon roman : le chapitre 1...
Si vous aimez, je finirais peut-être par vous passer un PDF complet de ce que j'ai déjà fait, mais on verra.

Bon les "____" ce sont des alinéas ... merci de comprendre  Wink

Partie 1 :
 

elle senti => elle sentit
l’homme qui la consolât => consola (passé simple)
s’assoire => s'asseoir
Je ne tolérerais aucune escarmouche => tolérerai
une seule fois pas jour => par


Dernière édition par Solnorr le Mer 24 Juin - 15:15, édité 2 fois
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Ven 12 Déc - 20:32

J'adore le poème, c'est toi qui l'a écrit ? *.*

Et j'aime beaucoup la mer, les bateaux, tout ça, c'est un univers hyper beau que tu arrives à reconstruire de manière très efficace : on est dedans, captivés.
Pour que j'aime un roman un peu fantasy, il faut qu'il soit vraiment bien écrit et que l'univers me plaise. Beaucoup d'auteurs de fantasy ont tendance à faire davantage un catalogue de leur univers qu'un truc intéressant à lire.

Mais dans ce texte...
Ce n'est pas du tout le cas. Dès le début tu m'as happée et je suis rentrée dans ton monde, que je devine grâce à quelques allusions subtiles et non par des bombardements de descriptions lourdes.
Pour quelqu'un qui n'aime pas les dialogues, je trouve que tu es vraiment doué ! Ils sont simples tout en étant vraiment beaux, donc pas caricaturaux mais avec une certaine intensité profonde.

Mention spéciale :

Solnorr a écrit:
Courage mademoiselle, un deuil n’est jamais agréable.

C'est tout simple, mais c'est tellement bien pensé !

Je l'ai répertoriée parce que c'est ma phrase du dialogue préférée mais les autres sont toutes comme ça Smile
Et tu arrives parfaitement à jongler entre récit et dialogue donc c'est génial

Le symbole qu'il y a dans le geste de graver le nom des morts dans le bois, c'est la capture d'un moment magique *.*

Et... il n'y a rien que je n'ai pas aimé Wink

Voilà, en espérant connaître la suite prochainement ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Lun 29 Déc - 10:45

Alors déjà merci pour la correction Rimi et merci pour le commentaire.

Je réponds et je poste la suite !
Rimi a écrit:
J'adore le poème, c'est toi qui l'a écrit ? *.*
Vi, merchi   . Enfin oui et non, c'est mon personnage qui a écrit ce genre de trucs.
Rimi a écrit:
Pour que j'aime un roman un peu [le] fantasy, il faut qu'il soit vraiment bien écrit et que l'univers me plaise. Beaucoup d'auteurs de fantasy ont tendance à faire davantage un catalogue de leur univers qu'un truc intéressant à lire.
Alors pour l'instant, ce n'est pas fantasy, c'est merveilleux sombre. Le fantasy viendra ensuite ^^, dans d'autres chapitres.
Sinon concernant les livres de fantasy, oui je suis d'accord, et même si j'aime, je raffole de ce style "catalogue", j'ai toujours trouvé beaucoup de récits fantasy complètement fades (ex : Eragon, Le Trone de fer, le Silmarilion (même si ça reste une de mes lecture préférée), Harry potter, et quelques livre de SF aussi.). Il ne faut pas oublier qu'avant tout c'est un récit, un récit doit faire passer un message (une morale) et on peut tout à fait faire de la fantasy en ajoutant des valeurs, des sentiments, de l'action et une véritable histoire.
L'art de ne pas confondre récit et univers...

C'est ce que j'essaie de faire ici...

Rimi a écrit:
Pour quelqu'un qui n'aime pas les dialogues, je trouve que tu es vraiment doué !
Bah merci ^^, vous en verrez d'autres, il y aura même un monologue trèèèèès long à un moment.

Rimi a écrit:
Le symbole qu'il y a dans le geste de graver le nom des morts dans le bois, c'est la capture d'un moment magique *.*
Ça c'est culturel ^^, mais faute de panneau en bois, elle grave dans le bois du bastingage.

Rimi a écrit:
Voilà, en espérant connaître la suite prochainement ~
Y a qu'à demander !

~~~~~~~~~~~~

Partie 1:
 

Désolé d'avance pour les fautes, je n'ai pas relu depuis longtemps et je suis en révisions...

à souhaits => à souhait
les passes d’arme => armes
le cordage ne bougera plus => bougerait


Dernière édition par Solnorr le Jeu 19 Mar - 8:33, édité 1 fois
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Ven 2 Jan - 1:09

Les docks, la leçon d'escrime, les marins
Je suis désolée pour la constructivité mais je suis en extase devant ton univers et la manière que tu as de le dévoiler petit à petit
J'ai peut-être laissé des fautes (sale manie de corriger si tard le soir tôt le matin) et mon commentaire est vraiment pas constructif mais je t'encourage quand même de tout mon cœur à poster la suite ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Mer 7 Jan - 1:30

Le Chapitre 3 arrive et merci encore pour le commentaire Rimi ^^ .

Partie 1:
 

Je crois que pour l'instant c'est mon chapitre préféré de tout ceux que j'ai écrits.

Bonne lecture et merci de laisser un mot si vous lisez ^^.

les un que les autres => les uns que les autres
Il l’avait apprit => appris
Les enfants l’avaient bien sentit => senti
Met juste => Mets
intactes => intacts
C’est le seul endroit que je connais => connaisse
goutter => goûter
c’est plus dure => dur
comme il faut => comme il fallait
il se souvient => il se souvenait
goût => goût
tout les trois => tous les trois


Dernière édition par Solnorr le Jeu 19 Mar - 15:23, édité 2 fois
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Mer 7 Jan - 11:59

Solnorr a écrit:
j'ai toujours trouvé beaucoup de récits fantasy complètement fades (ex : Eragon, Le Trone de fer, le Silmarilion (même si ça reste une de mes lecture préférée), Harry potter, et quelques livre de SF aussi.).

Sol je t'aime beaucoup mais juste pour avoir dénigré Eragon, TDF et HP en une seule phrase je te fais la gueule :-/ .

Voilà j'ai lu les trois chapitres et j'ai vraiment bien aimé, même si je trouve qu'il manque un "but" en quelque sorte. Je veux dire il y a eu une tragédie, OK, mais visiblement elle n'a pas envie de se venger ni rien, donc on a l'impression qu'elle s'apprête à vivre une vie normale, ce qui est bizarre. Mais après je suppose que l'arrivée du papillon doré va changer bien des choses ^^.





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Dim 11 Jan - 23:07

Ne sois pas pressée Lulla, Sol est en train de planter le décor et de nous présenter les personnages, je suppose que l'action viendra bientôt

J'ai beaucoup aimé l'introduction sur les différents calendriers qui était racontée un peu comme un récit de voyage, c'était très beau et ça faisait rêver, on avait vraiment l'impression d'y être...

La relation entre Sibiste et Alex est assez subtile tout en étant simple : ils sont amoureux, point barre, mais on sait que c'est un amour d'enfants en même temps donc il n'y a pas de fluff et c'est pas du tout cliché.

Par contre à partir du moment où tu désigne Alex par "jeune homme" et à leur manière de parler, on devine qu'ils ont un peu grandi et sont adolescents. Du coup c'est étrange de parler du coin spécial pour les enfants où l'on peut jouer à la taverne Smile

Tu as une vraie poésie dans ton univers et ton écriture, par exemple quand tu parles de la beauté des dessins éphémères.

A un moment, Sibiste dit :

Citation :
Bah on y dit ce midi en sortant

Ce ne serait pas plutôt "on lui dit" ?

Ensuite, j'aime bien le fait que tu passes du présent au passé et de la première à la troisième personne entre tes parties, mais ne change pas en cours de partie sinon c'est perturbant. Par exemple, ces phrases précèdent sans transition la narration d'Alexeï :

Citation :
Le Continent Bleu, c’est comme ça qu’on l’appelle. Il l’avait appris à l’école aujourd’hui. C'est les grandes Brumes Bleues qui s’étendent pendant l’Automne et l’Hiver sur ses plaines qui lui ont donné ce nom.
On les appelait aussi les Brumes de Glace des fois, mais c’est dans des vieux livres.

Sibistirine aimait bien ces brumes froides, lui il préférait le printemps et l’été, quand elles n’étaient pas là, mais Sibistirine elle aimait bien l’automne et elle adorait l’Hiver, il faisait très très froid en Hiver et c’est pour ça qu’il fallait se couvrir avec les peaux lourdes et râpeuses. Les parents ils les appelaient les Peaux d’Ours.
En tout cas, elles chauffaient bien, et heureusement parce qu’il faisait tellement froid que les enfants du Continent Bleu jouaient souvent au Dragon de Glace.

D'ailleurs... ALEXEÏ ! J'adore ce prénom :')

Voilà, en espérant t'avoir aidé et en attente de la suite ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Lun 12 Jan - 13:37

Bon eh bien je vais répondre aux remarques etc et je vais poster la suite après.

Lulla a écrit:
mais visiblement elle n'a pas envie de se venger ni rien, donc on a l'impression qu'elle s'apprête à vivre une vie normale, ce qui est bizarre.
Ouaip, c'est normal, pour l'instant ^^.
En fait vous allez vraiment voir les sentiments de la jeune Sibiste dans le chapitre... 8 il me semble.
Il ne faut pas oublier que les chapitres 1&2 sont dans le même temps alors que le 3 est dans l'enfance de Sibiste.
Le chapitre 1 est dans un moment de sa vie où elle ne pense qu'à sa survie, le seul truc qu'elle ressent, c'est une peur atroce et du chagrin pour son père mort.
Dans le 2 elle essaie de se perfectionner pour venger ses parents. Elle ne veux pas y penser pour ne pas se laisser abattre.
Dans le 3 les deux gamins ont entre 7 et 9 ans tout du long.
Rimi a écrit:
Par contre à partir du moment où tu désigne Alex par "jeune homme" et à leur manière de parler, on devine qu'ils ont un peu grandi et sont adolescents.
J'ai changé ça, il ne grandissent pas pendant le chapitre ^^ J'ai mis "jeune garçon" à la place.

Dans le chapitre 4 l'action commence effectivement ^^ Même si je pense en réalité que vous êtes dedans depuis le chapitre 1 (voir le début).
Enfin bref ne soyez pas impatientes ^^.
Rimi a écrit:
Ce ne serait pas plutôt "on lui dit" ?
Tic de langage, j'ai fait exprès d'y mettre comme ça. Cool
Rimi a écrit:
mais ne change pas en cours de partie sinon c'est perturbant.
C'fait exprès xD ... exprès pour vous perturber. D'autant plus que j'aime particulièrement ce style. Il faut juste se formater comme étant un narrateur externe qui lit les pensées du jeune garçon. Après ça passe tout seul ^^. Comme pour les répétitions et les manières de parler (plus gamines).

Teaser :
Lulla a écrit:
il manque un "but" en quelque sorte.
Ce but sera dévoilé dans le chapitre 8 ^^ (pas encore écrit). et du coup il va falloir que je modifie un peu mon chapitre 4 ^^.

Voilà le chapitre 4 modifié (je suis désolé d'avance il n'y a pas de mini-préface) :

Partie 1:
 

le nuage m’avait rattrapé => rattrapée
Je n’avais pas réussit => réussi
ils étaient déjà partit => partis
il nous a prit => pris
je me retrouvais => retrouvai
je m’aperçu => aperçus
Ne fuit pas => fuis
frisson glacial parcouru => parcourut
Vous avez apprit => appris
J’en conclue => conclus
Saleté de papillons => Saletés de papillons
je me suis bien tordu => tordue
où je pourrai => où je pourrais
s’assoire => s'asseoir
Je la regardais => regardai
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Sam 17 Jan - 22:57

Ces changements de systèmes de temps me perturbent toujours et pas forcément de manière très positive ^^ Mais si tu estimes que ça fait partie de ton roman, tu es le seul maître Wink

Sol a écrit:
Mais je crois que je ne suis pas en humeur de vous accorder aucun de vos souhaits

La double négation fait selon moi dire à Sibiste le contraire de ce qu'elle veut réellement dire, non ? Je mettrais plutôt quelque chose comme :

"Mais je crois que je ne suis pas en humeur de vous accorder un seul de vos souhaits"

Et sinon, il y a un truc que j'aime beaucoup dans ce chapitre : on dirait un rêve (et dans ce sens le mélange des temps était moins gênant) et il se conclut par :

Sol a écrit:
Et puis je crois que je me suis endormie après, parce que je ne me souviens plus de grand-chose.

J'aime beaucoup ce paradoxe, c'est très joli Smile
En attente du prochain chapitre ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Dim 18 Jan - 13:54

Du coup je te remercie pour la correction déjà. J'ai vraiment un mal fou entre les participes et les passés..

Sinon pas de suite tout de suite, parce que tes remarques me turlupinent :
Rimi a écrit:
Ces changements de systèmes de temps me perturbent toujours et pas forcément de manière très positive ^^ Mais si tu estimes que ça fait partie de ton roman, tu es le seul maître.
En fait je ne comprend pas ce à quoi tu fais référence, est-ce que tu peux me donner un exemple s'il te plait.

Pour la double négation je vais rectifier il est vrai que je n'avais pas fait attention à cette maladresse.

Rimi a écrit:
J'aime beaucoup ce paradoxe, c'est très joli.
Du coup merci ^^, mais je n'ai pas très bien compris de quel paradoxe tu parles...

Voilà, prochain chapitre dans quelques jours je pense ^^.

Je continue d'écrire le chapitre 7 de la partie 1 et j'ai trouvé le schéma de mon tome 1 je pense.

Au plaisir de tes réponses !



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Dim 18 Jan - 16:33

Sol a écrit:
Prisonnière, je me suis bien faite avoir tiens ! J’étais entourée par une visse sans fin formée de multitude de papillons tourbillonnants autour de moi.
Et maintenant voilà qu’une lumière de malheur m’éblouit, je ne vois plus rien c’est malin !

J'étais entourée > système au passé
Je ne vois plus rien > système au présent

Normalement, mélanger les systèmes de temps comme ça, ce n'est pas correct. Comme si tu disais :

"Hier j'ai mangé du poulet, il est délicieux".

Mais comme on est dans une sorte de rêve, on peut éventuellement se dire que tu veux créer un effet en mélangeant différents systèmes de temps pour que le lecteur ne sache plus si on est dans le présent ou dans le passé.
Je suis claire ?

Pour moi le paradoxe c'est que quand tu fais un rêve, normalement tu ne t'en souviens pas parce que tu te réveilles. Mais Sibiste ne s'en souvient plus parce qu'elle s'endort. Donc c'est un paradoxe que je trouve très beau Smile

Félicitations et bon courage pour la suite ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Alfy

avatar


Masculin Messages : 96
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21
Localisation : Làààààà !
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 22 Jan - 19:29

Donc donc me voici.
Je n'ai pas encore tout lu je te préviens de suite et je n'ai que zieuter les autres commentaires donc peut-être que je ferais quelques répétitions de-ci de-là.
Déjà une première remarque générale, je ne sais pas si c'est dû à la présentation sur le site où la concaténation causé par le spoiler mais tu retournes très souvent à la ligne quasiment à chaque phrase. Alors parfois oui comme au milieu du chapitre 1 ou au début du 2 mais lors des passages plus "descriptifs" non pas du tout comme par exemple ici :
"La question rhétorique ne reçut qu’une larme en réponse.
La princesse se blotti dans les bras paternels de l’homme qui l’enveloppa du mieux qu’il pût.
Le chagrin n’était pas terminé.
L’homme se retourna vers le bastingage et sorti un couteau pour graver à son tour un nom :
Liatana
Sa fille."
En plus il y a deux fautes de conjugaison dans cet extrait.
Et ce retour constant à la ligne est amplifié par le fait que tes chapitres sont assez courts, trop courts même je trouve.

Toujours dans le chapitre un, tantôt les phrases sont très courtes, se succèdent rapidement dans une sorte "description active" ceux qui rend plutôt bien l'effet de confusion même s'il pourrait être je pense plus marqué mais d'autres fois c'est long et bancal : "Le capitaine la rassura, ils iraient sur le continent Ouest, mais en attendant il fallait le laisser travailler et c’est pour ça qu’il demanda à l’homme s’il pouvait prendre en charge cette jeune femme pendant qu’il commandait son équipage."
"c'est pour ça" ne va pas du tout déjà jamais de "ça" mais même "c'est pour cela" me semble très oral alors que la phrase n'est pas supposée l'être et le reste de la phrase est... alambiqué.

Quelques répétitions aussi par exemple "Ils étaient deux cent vingt-sept survivants sur ce navire-ci. Le navire était prévu" alors que c'est facilement possible de concaténer en une unique phrase. (j'en ai repéré deux trois autres mais je ne les retrouve plus, il y avait "allumer" et je ne sais plus).

Passons au chapitre 2, quelques "maladresses" là aussi ; la première "Le lever le lendemain s’avéra légèrement" j'ai un peu eu l'impression de lire un entrainement à la prononciation avec tous ces "le" et ces différents "é", "è", etc... (la suite de la phrase aussi d'ailleurs possède d'autres -l).
Une fois de plus le chapitre est ici très rapide, je pensait que cela été dû à l'entrée rapide en matière du premier, une sorte de prologue confus, mais ici malgré le cadre plus "posé" tu fais beaucoup d'ellipses, peu de descriptions je trouve, et cela divise complètement ton récit car je ne sais plus si elle vit dans le froid et le labeur interminable que laissent suggérer les paragraphes centraux où si c'est tout beau et tout merveilleux comme le fait penser le reste.
D'ailleurs je suis aussi perplexe par rapport à ton héroïne, surtout les termes que tu utilises. D'un côté "jeune femme" de l'autre des adjectifs qui la rendent plus jeune et naïve. Alors est-ce Peter Pan ? ou sinon je trouve les paradoxes étranges.

Et puis je me suis arrêté au milieu du chapitre 3, essoufflé par tous ces retours à la ligne. Donc je ne dirais rien dessus. Si j'ai vu un "lui il préférant". Soit tu insistes sur la séparation et le renforcement du sujet et tu mets "lui, il" avec une virgule soit juste "lui préférait" mais là ça ne va pas.

Et dans la citation de Meredith " J’étais entourée par une visse" il y a une faute "vis" (je ne sais pas où c'est dans le texte).

Donc voilà, en conclusion, sur le fond j'ai pas grand chose à dire, de un parce que ce n'est pas mon style, de deux parce que c'est (trop) court et que puis bon c'est ton roman. Sur la forme je trouve que c'est un peu... simpliste parfois, naïf, rapide, que ça s'enchaine mais qu'on est jamais ébloui ou surpris ou touché ou... ou autre. Pourtant je sais pas j'ai l'impression qu'il a plus derrière mais... Enfin bon voilà, je ne suis pas convaincu non plus mais comme je le disais c'est pas mon style, je ne suis peut-être pas aussi objectif que je devrais.

Allez, à plus.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Dim 1 Fév - 20:06

Alors déjà merci d'avoir lu et d'avoir critiqué ^^, ça fait plaisir de voir un commentaire qui n'adule pas l'auteur ^^ (désolé aux autres, je parle surtout en général).

Alors pour les fautes d'orthographe ou d'accord d'abord, y en a surement, je ne suis pas très fort à ce genre de truc, Rimi corrige un peu normalement, mais même, je compte me relire encore et encore pour les trouver, parce que je n'aime pas les fautes d'orthographe etc. mais pas maintenant, là j'avance (enfin lol) tant que possible mon roman, j'écris les chapitres qui suivent, je mets en place mon jet 0.5 et je corrigerai après. Néanmoins si vous trouvez des fautes vous pouvez les répertorier et me les dire ça m'aidera grandement parce que je ne vois pas toutes mes âneries ^^.
Alfy a écrit:
Toujours dans le chapitre un, tantôt les phrases sont très courtes, se succèdent rapidement dans une sorte "description active" ceux qui rend plutôt bien l'effet de confusion même s'il pourrait être je pense plus marqué mais d'autres fois c'est long et bancal
Ouaip de même ici, je n'aime pas ce passage avec les bateaux, du coup je le sais, c'est moche, mais je rebosserai plus tard dessus, pas tout de suite, quand a tête sera vidée.

Ensuite :
Alfy a écrit:
[...]tu retournes très souvent à la ligne quasiment à chaque phrase. Alors parfois oui comme au milieu du chapitre 1 ou au début du 2 mais lors des passages plus "descriptifs" non pas du tout[...]
Oui... c'est vrai, je n'aime pas (je déteste même) écrire des gros pâtés descriptifs ^^. Donc du coup je retourne très souvent à la ligne. Je ne trouve pas que ça casse le texte, sauf quand je le choisi et dans ce cas là c'est voulu en général.
Après c'est sûr que ça change de pas mal de romans, mais je ne sais pas quoi dire, si ce n'est que je pense que tu ne supporteras pas la suite du bouquin si t'aimes pas ça, même si je fais de plus gros pavés par la suite ils ne dépassent jamais plus d'une dizaine de lignes, maximum vingt dans les plus gros cas. Mais je ne supporte pas de lire ou d'écrire un texte très peu aéré, du coup je reviens à la ligne assez souvent.
Et au passage sur ta citation ce n'est pas de la description mais de la narration (enfin de mon point de vue).
Et de toute façon je vais refaire ces chapitre 1 dans les années qui suivent parce que je ne l'aime pas totalement, il faut que je change pas mal de parties, mais je ne sais pas encore comment.
Et en fait, sans vouloir te vexer, très sincèrement je ne comprends pas le principe de casser une description en retournant à la ligne. Je veux dire, heureusement que je retourne à la ligne parce que sinon le bouquin ne serait d'un énorme pavé descriptif imbuvable oO ^^, ce serait pas très agréable à regarder et lire.
Il est vrai que dans le chapitre 1 mes retours à la ligne sont récurrents, peut-être un peu trop, mais dans le 2 je trouve qu'ils sont corrects pendant les descriptions. Enfin je trouve ça aéré sans être trop décousu...
Bref.

Alfy a écrit:
Quelques répétitions aussi
Ouaip des fois je me rend pas compte, du coup j'ai modifié facilement la phrase pour y palier, c'était tout con ^^.
Alfy a écrit:
Une fois de plus le chapitre est ici très rapide
C'est vrai que les deux premiers chapitres sont très courts, mais mes chapitres de manière générale sont courts... je ne sais pas pourquoi, mais peut-être parce que je les remplis au fur et à mesure. que je peaufine mon texte.
Mais c'est pareil, je n'aime pas les chapitres de 45 pages (j'exagère  Wink ) pour leur lourdeur et interminable longueur. JE ne sais pas si je rallongerai mes chapitres, mais si je n'en ressens pas le besoin, je ne le ferai pas.
Alfy a écrit:
mais ici malgré le cadre plus "posé" tu fais beaucoup d'ellipses, peu de descriptions je trouve, et cela divise complètement ton récit car je ne sais plus si elle vit dans le froid et le labeur interminable que laissent suggérer les paragraphes centraux où si c'est tout beau et tout merveilleux comme le fait penser le reste.
Ouaip, j'aime les ellipses ^^. Du coup, si tu ne parles que du chapitre 2, je ne sais pas trop où tu va chercher le "tout beau tout merveilleux" XD. La vie de cette pauvre gamine n'a jamais été belle et merveilleuse à partir du moment où elle a trouvé le papillon d'or. Si tu fais référence au début du texte, c'est certes plus calme et chaleureux que la fin du chapitre, mais dans une maison chauffée je trouve ça logique. Le lendemain il fait froid, elle travaille à l'aube et en hiver qui plus est... ça n'aide pas dans le côté "cosy" de la chose. Le côté froid et dur vient du fait qu'elle attend dehors sans bouger à 4h00 du matin l'arrivée d'un bateau qu'elle doit décharger. du coup elle rêvasse sur la brume du port...
Si tu fais référence aux autres chapitres, il faut bien faire attention que les chapitres ne sont pas toujours cohérents avec leurs voisins (là pour le coup c'est voulu).
Alfy a écrit:
D'un côté "jeune femme" de l'autre des adjectifs qui la rendent plus jeune et naïve. Alors est-ce Peter Pan ? ou sinon je trouve les paradoxes étranges. [...]"lui il préférant"
ouaip nan ça c'est juste des bugs qu'il faut que je corrige.

Merci pour le commentaire en tout cas ^^.
Je poste la suite dans quelques temps.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 19 Fév - 17:53

Comme dit plus haut :
meuwa a écrit:
Je poste la suite dans quelques temps.

Donc la voilà, mais encore une fois désolé, aucune minipréface.
A savoir que mon écriture actuelle stagne, par manque de temps, de motivation et d'inspiration, mais je garde les idées dans ma tête et je n'oublie pas ce roman.
Il y a aussi plus de dialogue dans ce chapitre que dans les autres, et aussi des passages que je vais sûrement retravailler qui ne me satisfont pas.

Enjoy !

Le chapitre 5 :

Partie 1:
 

je me suis juste endormit => endormi
soit même => soi-même
fout moi la paix => fous
Bon aller => allez
elle avait un peu bougée => bougé
Je ne l’avais jamais vu => vue
pas trop exagérer => exagéré
Le flot de parole => paroles
fut servit => servi
je l’aidais => aidai
jusqu'à ce que ce soit finit => fini
tu t’en ais sortit => tu t'en es sorti
je me suis endormit => endormi
on avait réussit => réussi
j’avais une fin atroce => faim
je ne suis vraisemblablement pas monté => montée
avoir réussit => réussi
ont disparus => disparu
avait essayés => avaient essayé
avaient finit => fini
une lame d’épée entièrement noire lui avait été commandé => commandée
Pas eut vraiment le temps => eu
un garde ne se ballade jamais => balade (quand tu chantes une ballade, tu me casses les deux oreilles > 2 « l »)
il avait aussi apprit => appris
je lui proposais un bras de fer => proposai
je m’étais enfuit => enfuie
je ne lui ai pas échappée => échappé
je décidais => décidai
pas eut le temps => eu
c’est moi qu’il voulait => ils voulaient
j’ai eut l’honneur => eu
celles qui traînaient dans le fin fond de la bibliothèque et que j’ai lu en cachette => lues
sensées l’être => censées
les parent d’Alex => parents



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Sam 21 Fév - 0:22

Effectivement, je pense que tu peux modifier un peu ce chapitre car il y a quelques endroits qui me semblent plus maladroits et moins maîtrisés. Je te fais confiance pour les repérer et si tu estimes en avoir besoin je peux relire plus attentivement pour t'aider Wink

Mais globalement, j'aime beaucoup deux choses :

- Le bateau et l'ambiance du bord.
Tu l'installes vraiment et c'est génial, je suis sûre qu'après une légère amélioration ça peut devenir parfait. En tout cas, la mer me fait rêver et tu me la plantes devant les yeux alors je suis gaga.

- La relation entre Sibiste et Alex.
Parce que les retrouvailles de deux amoureux d'enfance c'est beau, touchant, un peu étrange aussi. Mais ça a l'air très vrai et puis tu mets une pointe d'humour lorsque Sibiste recherche son épée, du coup on est séduits.

Bref, bravo, je m'attarde peut-être plus sur l'ambiance que sur l'intrigue en elle-même à chaque fois, mais je suis stupéfaite à chaque fois de la poésie que tu mets dans les relations entre tes personnages et le décor Smile
Continue comme ça !



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 12 Mar - 10:02

Bonjour bonjour !

Ce matin je suis de bonne humeur (ça change...) Mia, n'attaque pas ! Et donc je me suis dis que j'allais me faire un petit chapitre dans mon bain avant de...

(Nous vous prions de patienter un instant, un félidé qui, manifestement, a un soucis avec les portes fermées vient d'ouvrir celle de la salle de bain dans le but de provoquer l'hypothermie de mon adoraaaaable auteure.)

... J'ai mourru de froid. Oui, donc. Je disais, je vais me faire le premier chapitre ! (Tu t'en fais des choses...) Là c'est le camembert qui dit au Brie qu'il pue.

Donc. C'est parti !

Bon, je suis déjà partie en **** en chantant ton poème sur l'air de hanging tree, mon esprit a été perverti par cette musique. Mais sinon il est très beau, même très musical, je trouve que ça fait presque petite chanson qui peut tourner dans l'esprit. Je crois que mon chat veut ma mort.

J'adore au début cette alternance entre un point de vue externe et cette voix intérieure qui lui parle directement. A ce stade du texte j'imagine, je suppose, une ville qui vient d'être pillée ou alors, ou alors POMPEI. (Elle vient de prendre ses médocs). Les gens qui pleurent, qui fuient, qui ont peur... Vraiment j'ai cette image en tête.

Ah. Ça ne peut pas être Pompéi parce qu'il y a un Galion et comme chacun le sait, le Galion était présent au XVIème/XVIIème surtout, avant qu'on décide que les rames c'était de la merde et qu'on le transforme en voilier.

Donc ce n'est pas Pompéi (En même temps, il a jamais dit que c'était ça) oui mais moi j'aime faire des hypothèses !

Citation :
Elle grimpa en évitant les gens qui tombaient du bateau.

Elle ne peut pas tomber d'un bateau dans un port maritime (Bah, t'es conne, c'est un port, y'a des bateaux !) Oui, mais la présence d'un galion indique qu'on est dans les mers du sud de l'Europe, sauf si c'est un Galion de production anglaise... A ce moment là on est au nord de l'Europe plutôt mais quoi qu'il arrive le Galion n'est pas conçu pour naviguer à l'intérieur des terres... Donc ce n'est pas un bateau, c'est un navire.

Navire : Qui navigue en eau salée
Bateau : Qui navigue en eau douce
Exception : Un bateau de pêche, qui est une erreur de dénomination tolérée pour désigner un navire de pêche en eau salée.

(Elle t'a averti que c'était une passionnée du maritime ?)

C'est histoire de trouver à redire, sinon c'est chiant j'ai rien à critiquer parce que tu as une super plume.

Citation :
Elle décida de monter dans les gréements en attendant que l’on sorte du port.

Pas con ! Faut juste voir si les gabiers n'étaient pas déjà en place pour les manœuvres de sorties. Mais c'est clair qu'elle risque moins d'être foutue par dessus bord sur des gréements que sur un pont bondé de gens en panique.

Citation :
Ses mains couvrirent ses oreilles.
Non ne m’appelle pas.

Comment elle fait pour tenir dans les gréements ? Elle est assise sur une bôme ? Elle se tient avec les jambes dans un filet ? Là c'est dommage parce que d'un côté on ressent hyper bien la panique du personnage, la rapidité de l'action, mais de l'autre j'ai un peu de mal à me figurer où elle s'est mise.

Citation :
Elle était encore dos à la côte, agrippée dans les mats.
Je ne veux pas t’entendre !

Agrippée au mat avec les mains sur les oreilles ? J'ai du mal à me figurer la posture.

Citation :
- Eh ! Petite ! Qu’est-ce que tu fais sur le bastingage ?

J'ai pas compris comment elle est passée du mât au bastingage puisque tu dis bien que ça grouille de monde, qu'il y a une marée humaine et elle passe de son mât, un peu en hauteur (vu qu'elle grimpe) au bastingage qui est le "tour" du pont.

(En fait tu es de bonne humeur mais très chiante aujourd'hui !) Mais ! Je cherche juste des réponses à mes questionnements de lectrice pénible.

Ah mais j'ai pas vu ! Elle descend grâce aux cordages ! Mais il n'y a plus de bazar sur le pont ? Où j'avais rien compris ? XD

(Elle se drogue).

Citation :
- Princesse ? Est-ce bien vous ?

(Y'A UNE PRINCEEEEESSE)

... Y'a une femme à bord et ils l'ont pas encore bazardée !

(Saloperie...) Ça porte malheur une femme à bord ! (Ça porte malheur parce que tous les mecs veulent la tringler) Il y a du vrai dans tes paroles... Bon en vrai on la tolère comme passagère mais si y'a une embrouille qui leur tombe sur le coin du nez elle va se faire lyncher vu l'époque des Galions.

Alors j'aime beaucoup ta plume, c'est vraiment très beau comme façon d'écrire mais je t'avoue que j'ai un peu de mal à rentrer dans l'histoire, à être vraiment dans l'action. Je suis un peu perdue (sûrement comme la princesse d'ailleurs).

Citation :
- Mais dépêchez-vous ! Il faut partir loin maintenant ! Il faut aller sur le continent de l’Ouest. Il faut partir loin, vite.

J'aurais bien aimé un petit verbe d'élocution pour savoir qui parle Smile Je suppose que c'est la fille mais j'ai un doute.

Citation :
Le navire était prévu pour cinquante personnes, matelots compris, le vieux commandant tira une grimace quand le comptage fut terminé.

C'est un bébé Galion alors !

Bon bref. Je suis entrée dans l'histoire sans y être entrée. Je crois que j'ai compris globalement l'idée, c'est très joliment écrit, il n'y a pas de soucis là-dessus mais je reste quand même un tout petit peu perdue. Je pense que les autres parties m'éclaireront plus. Smile
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 12 Mar - 15:42

Hey merci de la réponse !

Je vais répondre à tes différentes questions du coup ^^.
Alors euh y a pleiiiiin de questions et spéculations que tu fais parce que tu ne connais pas mon monde, mais ça... je peux pas trop y remédier pour l'instant.

Frog a écrit:
Les gens qui pleurent, qui fuient, qui ont peur... Vraiment j'ai cette image en tête.
Oui c'est exactement ça ^^ et c'était pire que Pompeï, je t'assure...
Frog a écrit:
le Galion était présent au XVIème/XVIIème

Alors là tu oublies ! nous ne sommes pas sur Terre, je ne m'inscris pas dans la temporalité humaine du tout ! Donc un galion c'est juste un synonyme de grand bateau... XD. Et sachant que Nod est un pêcheur... son bateau est pas vraiment prévu pour un équipage de plus de 50 personnes mais plus pour un max de marchandise, c'est pour ça que l'équipage est réduit pour la taille du galion (c'est le minimum en fait pour manier ce genre de bateau).

Frog a écrit:
Elle ne peut pas tomber d'un bateau dans un port maritime

Gné ? bien sûr que si XD. Suffit de rater le ponton XD ou de sauter sur le bastingage directement depuis les quais, comme des fous, mais en même temps une foule de plus de 10000 personnes courant vers le port pour fuir en bateau... ça fout une pagaille pas possible sur le port et sur les bateaux, suffit de pousser un peu trop et plouf ^^.

Et promis je rectifierai le lapsus bateau/navire :p .

Frog a écrit:
Comment elle fait pour tenir dans les gréements ? Elle est assise sur une bôme ? Elle se tient avec les jambes dans un filet ?

Ouip elle se tient avec ses jambes. J'ai une question.. tu as déjà navigué sur un navire ? Parce que tu n'as pas forcément besoin de tes mains pour tenir dans les gréements, la plupart du temps elles sont occupées d'ailleurs ^^. on les vois même faire dans les films, il suffit de crocheter le bout avec une jambe et de tendre l'autre pour pouvoir tenir, si tu n'a rien à porter ça passe crème ^^.
MAIS. Mais je reconnais que la partie où je décris le bateau et les actions de la perso dans le bateau n'est pas claire. Il est prévu que je refasse, refignole etc ce chapitre quand j'aurais avancé un peu dans mon roman. et ça fera partie des refignolages ^^.

Frog a écrit:
Ah mais j'ai pas vu ! Elle descend grâce aux cordages ! Mais il n'y a plus de bazar sur le pont ? Où j'avais rien compris ? XD

Si y a plus moyen de placer un pied sur le pont du bateau à ce moment là ^^. Je laisse ton imagination faire le reste. et elle est appuyée au bastingage, à toi de décider comment pour que ce soit cohérent avec ce qui se passe ensuite (j’aime pas imaginer à la place des gens  Razz  ).

Frog a écrit:
... Y'a une femme à bord et ils l'ont pas encore bazardée !

Si seulement y en avait qu'une seule... XD le bateau est envahi de survivants... y a une tripotée de femmes, d'enfants et d'hommes sur le pont du bateau ^^. Et les marins de mon roman son bien moins misogynes que dans notre monde ^^, c'est pas dans leur culture de dénigrer un femme (y a des raisons hein, et notamment le fait que les femmes soient les seules autorisée à réveiller les 4 dragons ancestraux... ^^)

Frog a écrit:
Je suis un peu perdue (sûrement comme la princesse d'ailleurs)

Ouaip c'est voulu, normalement le chapitre 2 est plus stable. Je retoucherai, j'aimerais que le lecteur soit encore plus perdu, ballotté etc dans ce premier chapitre, mais sans qu'il ne comprenne pas la lecture, j'aimerais le secouer comme l'es la jeunette mais sans pour autant faire ressentir au lecteur une envie de lâcher le bouquin parce qu'il ne comprend pas.

Frog a écrit:
J'aurais bien aimé un petit verbe d'élocution pour savoir qui parle :smile: Je suppose que c'est la fille mais j'ai un doute.

J'aime pas les dialogues .



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 12 Mar - 21:46

Mais laisse-moi vivre et spéculer ! XD (Oui, laisse-la faire sinon elle va chanter "libérée délivrée"). Okay Donc Galion je le prends pas au pied de la lettre, au moins ça sera plus simple ! -Ce que j'aime c'est comment on se fait des messages de trois kilomètres XD-.

Tu sais que en lisant ta réponse j'ai eu une pensée pour : "Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port" Oui parfois j'ai des citations comme ça... (C'est un de ces bordel dans sa tronche... Et j'en sais quelque chose, j'y vis !)

Tu sais que je me suis déjà cassé la figure d'un ponton ? XD C'était très con comme chute d'ailleurs (En même temps on a rarement vu une chute intelligente...) Oui, pitié, rectifie parce que c'est à la limite de l'obsession chez moi cette histoire de bateau/navire.

(En fait Solnorr et toi vous vivez dans une autre dimension) La ferme Mia... (Ayaaaa c'est ton Sundae) Non mais t'es complètement aconnassie ou bien ?! (Il me manque une moitié de cerveau je te rappelle !)

Donc oui, j'ai déjà navigué, mais j'avais la ligne de vie... Enfin sauf une fois ou du coup je suis passée à la baille XD. Non mais du coup c'est vrai que j'avais du mal à imaginer comment elle s'était foutue sur le mât mais maintenant que tu m'as donné un exemple je visualise mieux. (Et je te jure Ivy, je comprends rien à ce que tu racontes !)

Citation :
MAIS. Mais je reconnais que la partie où je décris le bateau et les actions de la perso dans le bateau n'est pas claire.

MAIS TU M'ENQUIQUINES AVEC TON BATEAAAAAAAU ! C'est un NAVIRE, bon sang je te l'ai dis ! (Elle va bouder) Mais non, je suis plus mature que ça... Je vais me contenter de soupirer longuement et de le taquiner longuement pour me venger. (Saloperie) Oui, rafignole ! Je suis pour le rafignolage, j'encourage le rafignolage ! (Les gars, je vous jure qu'on vous comprends pas quand vous parlez...)

Citation :
Je laisse ton imagination faire le reste.
Oh purée, t'as peur de rien toi ! XD

C'est pas tellement qu'ils étaient misogynes, c'est que... Bah... Au bout d'un moment... La libido... (L'autre elle va espérer une scène de sexe à bord...)

Je comprends totalement ton envie pour le premier chapitre, c'est un peu ce que j'ai fais dans mon chapitre 6 (si seulement c'était que dans le chapitre 6...) mais c'est... Vraiment pas facile de trouver le juste équilibre entre ballotage et la clarté suffisante. En fait je trouve que c'est plus facile à faire en pdv interne.

Et... J'adooooooooore les dialogues ! Je m'éclate trop à les écrire Very Happy
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Jeu 12 Mar - 23:35

Bian bian bian ! Après discussion fort intéressante avec ma voisine du dessus, je vais revoir tous mes dialogues et rajouter des trucs ^^, le chapitre un est déjà fait et les autres suivront ^^.

Et merci encore à Ivy de m'avoir débloqué.



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Ven 13 Mar - 7:13

Mais ce fut un plaisir! -et un bon moment de rigolade-. J'ai hâte de lire la nouvelle version Tousneldo! (folle dès le réveil...)
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Lun 16 Mar - 21:34

Solnorr a écrit:
le chapitre un est déjà fait

Tu as édité le message ? Smile

(c'est pour savoir si je dois relire ou pas ~)



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Lun 16 Mar - 21:44

Oui, il a édité ^^ (Je viens d'aller zyeuter rapidement mais je suis trop stone pour lire)
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Mar 17 Mar - 0:37

Oui oui j'ai édité, mais j'ai pas eu le temps ni de lire ou de critiquer ou de reprendre mon texte ce WE désolé.



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1285
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Dim 22 Mar - 11:55

Chapitre 1 relu, il est possible que les commentaires que je vais faire ne soient pas sur les changements que tu as fait mais sur un reste de la première version, tu me pardonneras ? Wink

Correction : (une petite faute, c'est bon !)

La princesse se blotti => se blottit

Ce chapitre a toujours la même force, et je me suis dit en lisant que ton écriture me rappelait un peu celle de Laurent Gaudé (enfin je n'ai lu qu'un seul truc de lui donc je ne peux pas trop juger) parce qu'il y a ce côté musical qui donne envie de chanter le texte.

Je trouve que dans cette phrase :

Sol a écrit:
avant de s’effondrer sur la balustrade et que l’homme ne la rejoigne alors qu’elle se recroquevillait sur elle-même en geignant

le "avant de [...] et que" n'est pas très joli voire un peu rebutant puisqu'on doit revenir sur le début de la phrase pour comprendre. Peut-être remettre le mot "avant" la deuxième fois ? Ou trouver un autre moyen ?

Je suppose que c'est volontaire aussi mais le :

Sol a écrit:
Nan

ne m'a pas trop plu. Le narrateur extérieur au récit est censé bien parler

Par contre, j'adore ce passage, le procédé utilisé me touche toujours énormément :

Sol a écrit:
Lorsqu’il entendit ce que disait la jeune femme qui s’était rapprochée de lui, le capitaine s’avança et lui demanda si elle pouvait répéter ce qu’elle venait de dire.
Elle répéta.
Elle savait aller au continent Ouest.
Était-t-il possible qu’elle les guide ? Oui ?
Cela leur serait d’une grande aide.



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   Mer 24 Juin - 15:18

Woh... j'avais même pas vu que Rimi avait répondu Embarassed . Je suis désolé !

Du coup je réponds là.

Rimi chérie *fuit* a écrit:
Ce chapitre a toujours la même force, et je me suis dit en lisant que ton écriture me rappelait un peu celle de Laurent Gaudé (enfin je n'ai lu qu'un seul truc de lui donc je ne peux pas trop juger) parce qu'il y a ce côté musical qui donne envie de chanter le texte.

Euh, bah merci, je connais pas du tout ce monsieur Gaudé, mais il doit être meilleur que moi ^^.

Rimi a écrit:
Le narrateur extérieur au récit est censé bien parler

*Enclenche zoom des zyeux*
FOILA ! Coriché mathame ! Ach ! (Pourquoi tu prend un accent de bosh ?)  

Rimi a écrit:
le procédé utilisé me touche toujours énormément

Merci ^^, j'adore écrire comme ça, mais c'est super, SUPER chelou quand tu le fais je trouve, t'a l'impression de prendre tes personnages pour des débiles profonds XD.



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Papillon d'Or [P/S (?)]   

 
 

Le Papillon d'Or [P/S (?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sos noeud papillon
» un papillon pour Sjoelie
» Le papillon
» Henry Charrière - Papillon
» Drôle de papillon dans mes fleurs, "oiseau-mouche" (Colibri) à Montpellier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits longs :: Romans-