Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Les Cendres [S]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 24 Fév - 16:32

Suite attendue et postée en retard car mon ordi a été atteint de tétanisme. Si si c'est vrai !
Enfin pour la peine je mets une centaine de mots de plus que prévu ^^.


Quand je revins, je décidai de pratiquer l'anglais en interrogeant dans cette langue Aïdo sur New-York. Il me répondit que j'allais sans doute être perdue, puisque je n'avais pas l'habitude des grandes villes, d'autant que c'était bien plus grand que Paris. Il me promit qu'il m'emmènerait voir tous les lieux importants de la ville, mais que ça nous prendrait du temps surtout qu'on avait d'autres priorités. Je sus qu'il parlait de mes pouvoirs.
« Qui va se charger de me les apprendre ? lui demandai-je. »
Il tourna la tête ailleurs et resta silencieux. Je fronçai les sourcils : pourquoi diable ne me répondait-il pas ? J'entendis un soupir et il se retourna à nouveau vers moi.
« Je ne suis pas sûr, commença-t-il toujours en anglais. Mais je soupçonne Tinil d'être celui qui va le faire.
- Heu et en quoi c'est mauvais ?
- Disons qu'il n'est pas tendre et ça m'inquiète, reconnut-il. »
Alors il s'inquiétait encore pour moi. Je fus à la fois contente qu'il tienne à moi, mais aussi déçue qu'il me pense incapable de tenir le coup.
« Aïdo, je ne suis pas faite en sucre même si je ne prétends pas être de taille à affronter un dragon. Mais ton p- Tinil me veut vivante non ? Donc il ne me cassera pas trop alors, aucune raison de t'inquiéter. Moi je compte prendre les choses comme elles viennent. »
Et oui je prenais les choses vraiment bien, mais en même temps un dragon super canon se faisait du soucis pour moi – et s'il n'était pas carrément amoureux ? - alors je n'avais aucune raison de ne pas profiter de ma nouvelle vie.
« Tu ne l'as pas encore rencontré Tine, remarqua-t-il.
- Yep, et ça ne m'inquiète pas. »
Et pour preuve je lui adressai le sourire le plus éblouissant que j'avais en réserve. Il me sourit en retour. J'étais certaine qu'on devait se regarder comme des idiots, mais j'étais dans une petite bulle de bonheur que je ne voulais pas quitter. Cette fois ce fut une hôtesse qui vint gâcher ce moment d'intimité. Elle nous demanda si nous avions besoin de quelque chose, et je remarquai alors qu'il était tard et que tout le monde ou presque était en train de dormir. Mais moi je n'étais pas fatiguée et en consultant ma montre je vis qu'il ne restait plus qu'une heure de trajet. Pas la peine d'essayer de se rendormir.

D'ailleurs à propos de dormir …
« Tu as dormi ? questionnai-je mon dragon adoré.
- Non, pourquoi ?
- Bah parce que ça fait quand même sept heures qu'on est assis là, lui fis-je remarquer.
- Et ?
- Et tu devrais être fatigué.
- Je ne le suis pas, je peux rester très longtemps éveillé, Tine. Comme je peux passer des années endormi. »
Je décidai de ne pas relever. Je préférais garder cette info pour plus tard, pour l'instant mon cerveau avait encore du mal à assimiler ce genre de détails. Aïdo devais s'en douter car il affichait son grand sourire et la lueur espiègle dans son regard. Je soupirai ; j'étais incapable de résister à ses yeux amusés aussi je me mis à sourire à mon tour. Finalement Aïdo se mit à me parler des lieux qu'il me ferait visiter. Bientôt les hôtesses se mirent à réveiller les passagers pour leur annoncer la descente prochaine de l'avion. Je vis l'expression d'Aïdo se faire de plus en plus grave. Je lui serrai la main, pour lui communiquer mon soutien. Mais quand il me regarda dans les yeux, les siens semblèrent faits de glace. Je retins un frisson, et m'accordai malgré moi à cette ambiance tendue.

Quand nous descendîmes, une autre passagère, entourée de brume, nous emboîta le pas. Je me tournai un peu vers elle : elle avait des cheveux bruns, des yeux marrons, un visage banal dans un corps banal. Elle me regardait désormais avec un air perplexe. Aïdo suivit mon regard, je le vis plisser les yeux.
« Mary ? l'appela-t-il. »
Soudain, de manière très étrange, la présence de Mary se fit plus importante et la brume disparut. Aïdo cessa de plisser les yeux.
« C'est bien moi. Mais comment ta « protégée » a-t-elle pu me repérer ?
- Hum, fit Aïdo. Mary Caxton je te présente Tina Revel. Et je ne sais toujours pas comment elle réussit ce tour-là, mais ce n'est pas le bon endroit pour en parler. »
Maintenant qu'il en parlait, je me rappelais vaguement qu'il m'avait demandé comment j'avais pu remarquer qu'il me suivait. Je n'avais pas répondu alors, mais de toute façon je n'en connaissais pas la réponse. Nous nous rendîmes vers une limousine noire qui se trouvait non loin de là. J'eus comme un doute : on allait monter dans la voiture grise derrière la limousine ou dans la limousine ? Le chauffeur de la limousine, qui, certes portait un costume réglementaire - du moins je supposais - pour un chauffeur, avait des tatouages tribaux sur le cou et une partie du visage. Il nous ouvrit à Aïdo et moi, Mary, elle, se rendit dans la voiture grise, qui, je le compris alors, faisait partie de l'escorte de la limousine. J'entrai dans le spacieux véhicule aux sièges de cuir rembourré. A l'intérieur, il y avait déjà un homme. Aïdo s'adressa à lui dans une langue étrangère que je ne comprenais pas, mais je vis le respect qu'il avait pour cet homme. Je compris qu'il s'agissait d'Illunar Tinil. Assis il était grand et je le soupçonnais de dépasser les deux mètres une fois debout. Il avait la peau bronzé, des yeux gris, des cheveux châtains presque blonds, et une carrure de catcheur. Il portait un costume gris (sans doute valait-il très cher) qui faisait ressortir ses yeux. De lui émanait une aura de dangerosité.
« Tinil, je vous présente Tina Revel. »

Je remarquai alors qu'Aïdo m'avait systématiquement présentée avec mon surnom, pas mon vrai prénom. Il avait sans doute remarqué que le « Tine » hérité de ma tante me mettait mal à l'aise et s'abstenait donc d'en faire usage. Tinil me salua de la tête, mais son regard se tourna assez rapidement vers Aïdo et se fit suspicieux. Peut-être parce qu'Aïdo se tenait très proche de moi. En dehors de ça, je ne voyais pas trop ce qu'il y avait à lui rapprocher, mais ne connaissant pas Tinil et peu Aïdo, c'était difficile de deviner ce qui n'allait pas.
La tension commençait à monter dans l'habitacle, faisant monter la température de manière déplaisante. J'eus l'impression qu'un échange silencieux avait lieu entre Aïdo et son père. Je pouvais voir une veine palpiter sur la tempe droite d'Aïdo et ses muscles étaient raidis.

Quand je commençai à être vraiment mal à l'aise, je décidai de prendre la parole :
« Mr Tinil, puis-je vous poser une question, ou plutôt une autre question un peu plus intéressante de mon point de vue ? »
Ses yeux gris plongèrent dans les miens comme s'il cherchait à dépecer la moindre partie de mon esprit, mais je refusai de me laisser intimider. Aussi je haussai un sourcil signalant ainsi que je ne me laisserais pas faire.
« Mlle Revel, c'est bien ça ? me demanda-t-il d'une voix grave avec un léger accent.
- Oui, monsieur.
- Vous savez ce qu'il va advenir de vous ici ?
- Je travaillerai dans votre entreprise, vous me logerez, et quelqu'un de votre clan m'apprendra à me servir de mes pouvoirs.
- Vous me devrez aussi respect et obéissance.
- Pour le respect, il me semble que j'en fais déjà preuve à votre égard. Et pour l'obéissance, ça dépendra : je n'ai jamais obéi à qui que ce soit qui m'ait donné des ordres insensés, et étant dotée d'une conscience je ne ferai rien qui n'aille pas dans son sens. »
À côté de moi j'eus l'impression qu'Aïdo s'était transformé en statue. Mais le visage de Tinil s'alluma et il éclata de rire. Un rire semblable à celui d'Aïdorail, mais il ne me faisait pas du tout l'effet de celui de ce dernier. Il me regarda dans les yeux et je pus y voir la même lueur que dans ceux d'Aïdo quant il souriait ou riait. Mais j'y devinais aussi quelque chose de plus calculateur.
« Eh bien cela me va Tina, je ne veux pas de moutons dans mon clan, nous sommes des carnivores. »
Quelle façon sympathique de le dire !

« Et je serai celui qui s'occupera de votre apprentissage. Ce ne sera pas la première fois que j'apprendrais à un Extrane comment utiliser ses pouvoirs. Au fait, Tina, vous pouvez m'appeler Illunar, comme a d'ailleurs droit de le faire Aïdorail, remarqua-t-il. »
Aïdo se détendit immédiatement et Illunar et lui se mirent à discuter affaires avant même que j'aie pu rétorqué quoi que ce soit. Pour ma part, ne comprenant rien à leurs chiffres censés représenter l'efficacité de leur entreprise, je m'installai un peu plus confortablement sur mon siège. J'allais m'assoupir quand j'entendis le nom « Narilon » dans leur conversation.
« … mais les harpies ont mis la main dessus. Les Chimères se sont chargées de les interroger mais comme on pouvait s'y attendre, on n'en a pas appris grand chose, a part que Narilon compte employer des manières « draconniennes », raconta le chef dragon. Je leur ai fait passer l'envie de faire des blagues. »
Au vu de son sourire, je préférai ne pas savoir comment il s'y était pris même si j'avais l'idée générale. De son côté Aïdo avait un air très … rigide, on aurait dit une statue - magnifique soit dit en passant. Mais, contrairement à tout à l'heure, les éclairs dans ses yeux me faisaient comprendre que c'était parce qu'il se retenait d'exploser de rage. Une bonne idée dans la mesure où je me trouvais près de lui.

Nous finîmes par arriver à un grand building, dont le sommet était illuminé par la lumière du jour naissant, et qui semblait être un magnifique mélange entre architecture moderne et une architecture plus ancienne, peut-être des années 30-40 ? Je n'étais pas experte en la matière, mais je pouvais tout de même admirer l'élégance du bâtiment. La limousine entra un peu plus tard dans le parking souterrain. Je sortis à la suite de Aïdo et ce fut encadrée par lui-même et Tinil, que nous prîmes l'ascenseur, dans un silence pas trop inconfortable, jusqu'à l'avant-dernier étage. Une femme, grande et à la peau pâle, avec de grands yeux bleu ciel et des cheveux roux, nous accueillit. Elle prit Aïdo dans ses bras. Celui-ci sembla surprit par ce geste mais il lui rendit son étreinte. Quant à Illunar, il avait l'air perplexe devant cet échange d'affection. Il se tourna vers moi et fit les présentations :
« Tina, je vous présente mon épouse Edwina Tinil. Edwina, voici notre nouvelle recrue Tina Revel.
- Tine, riposta son épouse avec une joli voix mélodieuse. Elle s'appelle Tine. »
Je me tournai vers Aïdo, fronçant les sourcils. Pourtant jusqu'à maintenant il m'avait présentée en tant que Tina, alors pourquoi avait-il donné mon vrai prénom à sa mère ? En soi, ça n'avait rien d'un secret important mais, étrangement, l'idée que tout le monde sût me donnait l'impression d'être … vulnérable.
« Je ne lui ai rien dit, plaida Aïdo avec un air désolé. »
À ce moment-là, Edwina vint m'enlacer, son odeur de menthe me parvenant aux narines :
« Sois la bienvenue, me souhaita-t-elle avec un sourire dans la voix. »
Si je fus perturbée par cette réaction, Illunar et Aïdo, eux, avaient un air si ahuri qu'on aurait dit des personnages de dessins animés.
« Hum, commença Aïdo, je vais l'installer dans la chambre d'amis.
- Bonne idée, enchaîna son père. Edwina ? »
Je n'entendis pas la suite de la conversation puisque le « jeune » dragon me tira assez brutalement derrière lui.


à la foi => fois
mais aussi déçu => déçue
je ne prétend => prétends
Je travaillerais => travaillerai
étant doté d'une conscience => dotée
je ne ferais rien => ferai
es éclairs dans ses yeux me faisait => faisaient
encadré => encadrée
la chambre d'ami => amis





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1272
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 24 Fév - 19:42

Toujours aussi cool et drôle, heureusement que ton ordi s'est mis à remarcher rapidement Wink
Pas de défaut repéré dans ce post ~
La suite



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 24 Fév - 21:06

J'ai fait moins de fautes, je m'améliore

Merci Rimi. En fait je devrais faire des livres comiques *a enfin trouvé sa voie*





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Dim 1 Mar - 11:25

Début :

Bon c'est au passé mais je te pardonne. (Généreuse ce dimanche) Pourtant j'aime pas le dimanche... (C'est pour ça que tu me traine au ciné?) Tu raconte notre vie Mia. Donc. C'est au passé mais on s'en fiiiiiiche yeah ! I don't care what they going to saaaay. (Sortez-moi de là...).

Ah l'esprit qui s'envole en cours, du réalisme, c'est beau. Ca pourrait t'arriver à toi, à toi et à moi (tu vas plus en cours c******) ... Ce n'est pas faux. Elle voit un mouvement par la fenêtre et elle se dit pas "Tiens c'est juste un débile qui passe par là à poil" ? (Pourquoi à poil?) Parce que les débiles passent toujours à poil.

Citation :
Devant la librairie, mon regard croisa mon reflet dans la vitre : je ne pouvais voir le brun de mes yeux mais je voyais leur forme en amandes, dans un visage pâle, où étaient malheureusement visibles de légères tâches de rousseur. Sur ma tête, mes cheveux ondulés roux tirant sur le brun s'étaient à nouveau emmêlés.

... Pourquoi j'ai toujours l'impression que le personnage a besoin de se regarder dans une surface réfléchissante pour se décrire la première fois ? (Parce que c'est le cas?) Tu ne t'es pas regardé dans un miroir... (Ouais et résultat des courses, sur trois personnes à qui t'as demandé tu en as deux qui me pensent blonde !)... Ce n'est pas faux. (C'est "blonde" que t'as pas compris?) La ferme.

Après ce que j'aime c'est qu'elle est pas Mary-Sue. Je veux dire elle a un physique "normal".

Citation :
« Oui ?
- Je voulais vous inviter à boire un café avec moi, me proposa-t-il.
- Pardon ?! m'exclamai-je stupéfaite. »

Aaaah elle va pécho ! ( Yes elle va pécho!).

... Attend le beau gosse il est pas beau gosse! (A qui tu parles?) A toi ! (Ah pardon... Ah oui, effectivement j'irai pas à Mcdo avec un bazar aux oreilles pointues).

Donc. Si je résume. La fille elle se fait chier en cours, elle sort, elle va devant une libraire (parce que ça doit être un potatoes intello) sûrement, ou une frite intello (Non les intello c'est forcément des potatoes), bref elle y va, elle croise un mec et PAF direct le seigneur qui veut lui parler et tout... Moralité, faut jamais se faire chier en cours. (Je tiens à souligner que la créature pas tellement humaine a le permis) Bah peut-être qu'ils ont des voitures de là où il vient... Ou qu'il a vécu assez longtemps dans son monde pour savoir conduire, ou que c'était pas lui au volant ou que... (Dis on peut manger de la viande au paradis?) La ferme...

Bon, moi je veux savoir ce qui arrive ensuite ! (La bougresse te donne envie de lire hein...) tu dis ça d'une façon...

Partie I :

Citation :
Puis un mouvement rapide et brusque attira mon attention, mais je ne distinguai rien dans la masse informe et grise qui puisse m'en donner l'origine.

Genre comme la forme qu'elle a vu à la fenêtre ! (Bravo !) Un test consommateur, comment j'aurais trop pas la confiance... (Comment tu es trop parano aussi...).

Citation :
un quadragénaire aux cheveux bruns, et aux yeux gris, habillé d'un costume beige.

CHRISTIAN GREY ! (Mais qu'elle est c*n...) Non je plaisante ^^.

Citation :
Je frémis ; visiblement ces créatures surnaturelles avaient un don certain pour passer d'un visage sympathique à un visage flippant.

Comme Christian Gr...( TA G*EULE !) Hum, non mais ce que j'aime c'est qu'en fait elle a l'air d'être hyper calme. Genre le type il arrive, il lui balance que y'a des créatures surnaturelles et elle, boarf pas tellement plus choquée que ça. (On dirait Bella quand Edward lui dit que c'est un vampire) Exactem... Euh tu as lu Twilight? (Oui, comme toi. Parce qu'il est dans ta bibliothèque.) Grillée... Bref je suis une adoratrice des descriptions et là je trouve qu'à la rigueur il en manque un tout petit peu pour rendre la scène plus crédible.

Citation :
Non pas que cela me surprenne outre mesure. Entre ma nouvelle capacité à voir des auras, mes rêves un peu angoissants et le fait qu'il ne devait pas raconter cette histoire d'êtres surnaturels à tout le monde, je m'attendais à ce qu'il me l'annonce depuis une bonne minute. Il prit son temps pour réfléchir.

Dans le plus grand calme donc. Mais pourquoi qu'elle a pas peur??? (Parce qu'on est pas tous des angoissés de la vie qui doivent consulter?)

JE VEUX ÊTRE DANS LE CLAN DES FEES ! (Et merde...). Non sérieusement j'adore l'idée mais j'ai l'impression que tout vas hyper vite. Tu sais comme si c'était parfaitement normal, admis, yolo pas de soucis tout vas bien tout est normal et sous contrôle.

Citation :
« A partir d'aujourd'hui vous serez effectivement suivie pour mettre la main sur votre voyeur, Melle Revel. D'autres questions ?
- Oui, pourquoi un type est venu du Canada, violant visiblement des lois surnaturelles dont je n'ai pas, encore, connaissance pour me mettre la main dessus ?
- C'est une bonne question, pour laquelle nous n'avons pas de réponse.»

Il aurait presque pu ajouter "Et bonne journée !" XD. Mince le type il est juste pas rassurant. Il lui donne un millions (au moins...) d'infos et puis... "Ouais non mais en fait on sait pas trop. On maîtrise un peu quoi".

Bref tu as une très jolie plume -surtout pour que je te pardonne le passé pour la narration- mais c'est vrai que je trouve que ça manque de détails, de description sur son ressenti, sur les lieux, sur la gestuelle. Je pense que ça mériterait d'être creusé parce que ton idée là elle est vraiment géniale ! -Oui j'ai fais que le début et la partie I parce que la housewife que je suis dois préparer le repas !-
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Dim 1 Mar - 12:23

Ouah merci beaucoup Ivy et toi aussi Mia Wink

Alors j'ai pris note de ce que tu me reproches, et tu n'as pas totalement tort, c'est pas encore assez détaillé. Mais je pense que je vais continuer comme ça pour le moment. Si je dois faire une autre réécriture, je vais peut-être d'abord terminer l'histoire, ça serait bien ^^.
D'un autre côté, Tina c'est une sorte de Hippie, toujours zen en apparence. Sans doute parce qu'elle réfléchit trop. A creuser en somme.

Voilà, je te remercie pour ce commentaire qui remet en perspective mon histoire. Ça me sera très utile je pense ^^.





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 26
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Dim 1 Mar - 12:45

Je te commenterai avec plaisir le reste dans la semaine - quand j'aurai digéré la mort de mon python qui là me met dans une colère noire foncée...- mais vraiment tu tiens un bon truc !
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Lun 1 Juin - 17:17

Avant tout : ne me lynchez pas !

Bon ensuite, je ne vais pas continuer les Cendres, du moins pas tel quel. Je compte réécrire le roman mais avec beaucoup de changements.

Sachez que j'avais déjà un peu écrit le suite avant de décider de tout refaire, donc si ça vous intéresse, je posterai la suite, faites moi signe.

Ensuite, pourquoi je change tout ? Parce que c'est plat. L'intrigue est plate, mes deux persos principaux sont plats, or j'aime les reliefs Razz.

Donc je vais garder des trucs et modifier pleins d'autres. Voilà donc déjà les infos sûres sur la nouvelle version des Cendres, que je viens de commencer à écrire:
- L'univers : je le garde mais je vais l'étoffer un peu et peut-être le rendre un peu plus sombre.
- Du coup je vais garder l'idée de prophétie mais la modifier.
- Les persos :
1/ Je garde *battement de tambours* Sandra, Wolf (de manière inattendue, j'aime bien ces deux-là) Narilon et Dents-de-Requin (parce qu'il me faut un méchant assoiffé de pouvoirs et son fidèle bras droit) qui donc ne changeront. Je garde aussi Tina mais je vais la modifier, la rendre peut-être plus fantasque, mais certainement plus vivante parce que là elle est trop fade pour un phénix.
2/ Vous l'aurez donc compris, je ne garde pas Aïdo dont le seul rôle est d'être le petit-copain sexy et protecteur, et qui du coup deviendra dans la nouvelle version aussi utilise qu'un sèche-cheveux dans le Sahara. Ce qui fat que les Tinil disparaîtront aussi. Anthalas aussi disparaît (vu son utilité jusqu'à maintenant, ça changera pas grand chose ^^')
3/ Pour les autres je ne sais pas encore ça reste à voir ^^
-l'intrigue au final gardera l'idée que Narilon veut mettre la main sur les pouvoirs de Tina, mais il n'y aura pas que ça.

Et pour finir il y aura Raust - enfin il est désormais appelé Lord Chase, il n'utilise plus trop son ancien nom. Que peut-on dire de lui sans trop en révéler ? Ah oui il est chiant --'. Mais c'est un perso mystérieux et aussi il en sait beaucoup.


Voilà je crois que j'ai fait le tour ^^'. Encore désolée pour le faux espoir.





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)





Dernière édition par Lullaby le Mer 29 Juil - 12:09, édité 1 fois
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1272
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Lun 1 Juin - 18:08

Je ne trouve pas que ce soit un faux espoir, nous avons l'espoir de lire quelque chose d'encore mieux ~
Il est très impressionnant de voir le recul que tu parviens à prendre sur ton propre travail, cela est à mon sens un atout qui te sera très utile pour écrire et qui manque à pas mal d'écrivaillons persuadés que leur premier jet est parfait Wink
Bref, tu as tous mes encouragements

(ah et euh... tu me tues si je te dis que j'ai oublié la moitié des personnages ? /PAN/ )



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 14:09

J'adore ! L'histoire me tient en haleine et j'ai envie d'en connaître plus sur ce monde surnaturel. J'ai particulièrement apprécié l'histoire des dragons même si je sais qu'ils ne seront finalement pas présents.

De plus, j'adore le style de ton écriture, je trouve que c'est réellement important, pas trop solennel mais pas trop enfantin non plus, c'est parfait.

J'attend la suite et la réecriture !
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 14:54

Suite à la demande de Deimoon, je poste la suite des Cendres première version. Attention, contrairement à précédemment, la suite est mon premier jet, non soumis à une réécriture.


Suite premier jet 1:
 

m'avoir traîner => traînée
verres colorées => colorés (sauf si ce sont les vitre qui sont colorées mais je ne trouve ça pas très clair)
eux-même => mêmes
ses après-midi => après-midis
à le présentée => à la présenter
ne m'avait parler => parlé
je te laisse m'installer => t'installer
à ce qui convenait => qu'il
rempli de plan => plans
de tout façon => toute
des tatouages qui me rappelait => rappelaient
celui qu'elle m'avait réservée => réservé (accord avec celui)
il moins susceptible  => il est
m'enquéris-je => m'enquis-je
si la personne refuse le Défi, il est banni => elle est bannie
a plupart des clans s'étaient => la plupart
un contingent de harpies étaient venues => était venu (le contingent)
révélées incapable => incapables
bien qu'il eu => y eut
êtres => être
Tu te retrouve => retrouves
le déjeuner qui s'étaient => s'était
Aïdo avait tord => tort
le clan étaient => était
tout ce qui m'étais arrivée => tout ce qui m'était arrivé
forte heureusement => fort (on fait la liaison)
Suite premier jet 2:
 

nous étions entraîné => entraînés
cent bon kilos => bons
assourdis => assourdies
avant que je me rendis compte => avant que je ne me rende compte
c'était mes cris => c'étaient
pour que je m'y habituasse => habitue
Tant que je m'embrasai => embrasais
je posai => je me posai
que j'avais vu => vue
mon corps repris => reprit
désespoirs => désespoir
je devait => devais
je sois venu => venue
trop discret => discrets
Après avoir déjeuner => déjeuné
tous étaient silencieux => tout était silencieux
Je baissai => me baissai
il n'avait pas souffler => soufflé
Mais il avait gagner => gagné
pour déloger => me déloger
Je adressai => lui adressai
la température ambiante m'a paru => m'avait parue
sa forme original => originale
mais lèvres => mes lèvres
On est revenu => revenus
plus que bien passé => passée





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)





Dernière édition par Lullaby le Mer 29 Juil - 12:09, édité 1 fois
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 16:13

Fin du premier jet, j'apprécie toujours autant et tu as très bien coupé la fin !
Cependant on voit en effet que le travail fut moins important sur cet extrait, j'y ai décelé quelques fautes et certaines phrases sont parfois dures à comprendre. Mettant cela de côté, la trame reste intéressante, j'aurais aimé que tu continues sur ce chemin, j'espère donc que la réécriture sera encore plus prenante Wink

Je lirai le deuxième jet plus tard et rééditerai mon commentaire Smile
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 16:52

J'en profite pour mettre la fin, je n'ai rien d'autre sous la main, sauf le début de ma refonte, mais je la posterai quand je serai sûre de moi, et peut-être dans un autre sujet, pour pas tout mélanger. Pour ce qui est du découpage, c'était plutôt aléatoire, je ferais mieux pour la suite, promis ^^. Et s'il y a des fautes, c'est surtout parce que Rimi n'est pas encore passée derrière ^^. (Encore merci ma petite dragonne   ).
Et désolée, pour la refonte; la trame sera un peu différente, mais intéressante, j'espère ^^.

Suite premier jet 3 et fin:
 

avec sous ma forme => sous ma forme
Son calme et sa maîtrise m'aida => m'aidèrent
desagraffées => désagrafées
Faut quand je te parle => que je te parle
de restait => rester
d'une leur => lueur
S'en savoir => Sans savoir
ça me serait pas => ça ne serait pas
tu n'a => tu n'as
différente façon => différentes façons
distraya => euh... ???
j'arrivai pas => j'arrivais
d'être seul => seuls
je jurai => je jurais
le nom exacte => exact
faire parti => partie
ont pu trouvé => trouver
j'ai voulu quitté => quitter
J'ai été obligé => obligée
du rivale => du rival
Mon âge exacte => exact





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)





Dernière édition par Lullaby le Mer 29 Juil - 12:11, édité 2 fois
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 18:55

Ah j'adore !! *-*

J'en ai même oublié mon plat de tartiflette qui attendait sagement de passer au four c'est pour te dire !

Tu me tiens au courant lors de l'édition, je serai la première fan a crier et bousculer tout le monde pour que tu me signes ton roman Very Happy
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mar 28 Juil - 19:09

XD c'est mal parti ^^





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1272
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mer 29 Juil - 19:36

Lulla a écrit:
Encore merci ma petite dragonne

Je t'en prie ~

Je ne vais pas commenter le fond plus que ça puisque tu vas tout reprendre de zéro, mais même si ce genre d'histoires n'est pas ce que je préfère lire tu es très douée dans ton genre Wink

Je note aussi :

Lulla a écrit:
Par contre quand elle voit le futur, cela reste un futur probable, tout n'est pas écrit à l'avance. Il arrive donc que ses visions ne se réalisent pas si on s'arrange pour qu'elles ne se réalisent pas.

Ose dire que tu ne t'es pas inspirée du don d'Alice Cullen dans Twilight. Je ne sais pas si c'est dérangeant, mais moi je n'aime pas lire un truc que j'ai déjà vu quelque part Wink

Pour la forme, ce sont juste des petits oublis :

"la plupart des clans s'étaient" => pas de fin de phrase

"un clan de féerique" => bizarre, je pense que c'est un coup de ton T9 Smile

"et me mis instinctivement à des flammes" => à penser ?

Lulla a écrit:
- Heu ça me va. Mais ça ne serait pas un... disons grossier ?
- Eh bien vous avez chargé tout un tas de gens de me protéger et si j'ai l'air sans protection d'un coup, ça paraîtrait étrange non ? »

Il manque une réplique.

"distraya" => Traditionnellement, les verbes en -raire ne se conjuguaient ni au passé simple de l’indicatif, ni à l’imparfait du subjonctif. Le verbe distraire n'a donc pas de passé simple (eh oui, incroyable mais vrai !)

"Je sentis frissonner" => Je pense que tu as oublié un pronom, probablement "le" Smile

"en Europe en l'est" => C'est possible mais pas très joli, c'est sûrement "l'Europe de l'est" que tu voulais écrire plutôt Smile

Voilà, je vais manger et ensuite je me lance dans la lecture de la nouvelle version
Bon courage à toi



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 515
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   Mer 29 Juil - 19:41

O.o j'ai fait des sales fautes. Mais comme je change d'histoire, la flemme.
Quant au don d'Alice Cullen, figure-toi que Stephenie Meyer n'a pas le monopole des dons de voyance de ce style, je l'avais déjà vu ailleurs, mais je me rappelle plus où scratch. En plus, contrairement à Alice, Edwina ne peut pas voir l'avenir quand elle en a envie, elle a des visions intempestives, c'est juste que si elle en tient compte, elle peut faire ne sorte que ses visions n'arrivent pas.

Et sinon merci





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Cendres [S]   

 
 

Les Cendres [S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chevalier et Ségur - La saison des cendres - La légende des contrées oubliées
» Question stupide: Des cendres ou pas descendre
» [JEU] BURN THE CITY : Réduisez en cendres toutes les villes [Gratuit/Payant]
» [ Lilith Saintcrow] Danny Valentine, tome 2 : Par-delà les cendres
» [Poème] - Des cendres - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits longs :: Romans-