Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 [S]Lettre Ouverte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 508
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: [S]Lettre Ouverte   Dim 22 Fév - 23:07

Bon c'est un texte que j'ai écrit il y a longtemps mais comme je me trouve à cet instant dans le même état d'esprit qu'alors, je le poste (j'ai juste changé le 2ème mot )


Chers Zéphyriens,
J'en suis certaine, vous avez tous, un jour ou l'autre, ressenti ce besoin, qui s'apparente au manque - de fait s'il y a manque c'est qu'on a besoin - ce quelque chose qui vous prend au cœur et qui ne vous lâche pas, qui vous fait ressentir un vide, comme si on vous avait amputé d'une partie de vous. Vous savez cette sensation que vous nécessitez quelque chose. Et pourtant, pourtant - je tiens à me répéter afin que ce passage reste bien marqué dans vos esprits - pourtant vous n'arrivez pas à mettre le doigt dessus, la main dessus, vous restez de longues minutes debout, assis sur une chaise, assis sur un lit, couché sur un lit - pas tout ça à la fois, mais l'un des cas - ou pas d'ailleurs - vous restez donc un long moment sans savoir quoi faire car vous ne savez pas ce dont vous avez besoin, malgré vos efforts pour passer en revue ce que vous nécessiteriez. Alors vous avez cette impression d'être passé à côté de quelque chose d'important, et vous commencez à sentir la frustration arriver, à moins que ce ne soit le découragement, ou pour les plus chanceux d'entre vous, juste la certitude que le moment venu les choses s'éclairciront. Mais si cette impression ne passe pas, alors c'est l'agacement qui s'amène - parce que c'est connu, il arrive toujours quand on ne veut pas de lui, peut-être justement parce qu'il se sait mal-aimé, ou juste parce qu'il un caractère détestable - il s'amène et obscurcit légèrement votre jugement - comme si on utilisait l'outil éclaircir/foncer sur Gimp, vous voyez ? Non ? Bon c'est pas grave - de sorte que votre cerveau est encore moins efficace à trouver d'où provient ce manque - OMG, cette musique d'Hansel et Gretel Witch Hunters est génial ! - ce manque à peine descriptible - bien que depuis tout à l'heure je m'efforce de le décrire - et que votre jugement soit s'obscurcit encore, ou alors au contraire crée une sorte de blanc dans votre cerveau. Dans ce dernier cas vous êtes chanceux car du coup vous oublier par là-même ce manque et vous retournez à votre vie quotidienne - décidément la bande-son de Hansel et Gretel déchire - sans plus vous préoccupez de ce manque aux origines inconnues. Dans le premier cas, malheureusement, cet obscurcissement transforme l'agacement en colère contre vous-même - c'est mathématique agacement + obscur = colère - et vous sentez alors le furieux besoin de taper sur quelque chose. Et bien faites, parce qu'avec un peu de chance, c'était exactement ce dont vous aviez besoin - mais attention, protégez vos jointures, éventuellement mettez des gants de boxe, ne tapez pas sur les objets fragiles, et assurez vous à l'avance que votre force ne risque pas d'endommager les surfaces visées - et dans ce cas votre problème est réglé. Si ce n'est toujours pas le cas, si vous ressentez toujours ce manque, ce besoin lancinant, alors vous allez peu à peu ressentir du découragement, influençant votre moral, et de ce fait baissait votre niveau d'optimisme - si vous aviez eu auparavant un niveau supérieur à 0, sinon je vous conseille de contacter un groupe de dépressifs anonymes pour vous soutenir - et ainsi dégradant votre moral. Puis le temps passera, le manque disparaîtra, et le besoin avec, vous libérant de ce poids, et si les conditions requises sont réunies - c'est à dire tout simplement que rien d'autre n'influence négativement votre moral, alors vous retrouverez votre optimisme d'antan. Néanmoins si vous ressentez ce besoin, qui s'apparente au manque, combattez le avant que les symptômes les plus sévères n'apparaissent. Contactez votre tavernière préférée, titillez la un peu, et obtenez d'elle d'une façon ou d'une autre l'inspiration pour pondre un texte parfaitement inutile. Oui parce que ce texte est inutile. Mais c'est vraiment gentil de me lire, parce que le simple fait de vous imaginer me lire me fait monter les larmes de rire aux yeux. Désolée que vous ayez dû perdre votre temps !

Bien à vous, Lullaby ~

qui vous ressentir un vide => fait ressentir (?)
cet impression => cette
par la même => par là-même
votre problème et régler => est réglé





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
La Grenouille

avatar

Natalie Sodomie, égérie Dior
Féminin Messages : 125
Date d'inscription : 10/02/2015
Age : 27
Localisation : Dans un arbre
http://stopharcelementscolaire.over-blog.com/
MessageSujet: Re: [S]Lettre Ouverte   Lun 23 Fév - 11:07

Le fameux "turning point" ... Ce moment de la vie où on ne sait plus vraiment où on va, où on veut aller, si on doit y aller, si c'est bien ou pas...
 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 508
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: [S]Lettre Ouverte   Lun 23 Fév - 12:21

C'est pas vraiment ça, dans ma vie je sais à peu près où je veux et vais aller, c'est plutôt que j'vais envie de faire un truc, mais je savais pas quoi.

Genre je me disais "Et si je commençais la saison 2 de Vikings ? -Ouais mais non j'ai pas très envie. - Et si j'écrivais la présa d'Azroal (Cf RP Médiéval-Fantasy) ? - Non mais j'ai pas d'inspi. - Et si je continuai à faire mon nouvel epic mix ? - Bof."

En fin de compte je savais pas ce que j'avais envie de faire à ce moment là, même si je savais que j'avais envie d'un truc. Voilà voilà ~





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: [S]Lettre Ouverte   Lun 23 Fév - 19:38

Je t'avoue que j'ai eu un peu de mal à adhérer au mélange ton très solennel / humour de Lulla habituel de ce texte /:
Parce que tes petites piques humoristiques avaient pour but de nous rallier je suppose mais en ce qui me concerne elles m'ont plutôt perdue parce que j'oubliais ton argumentation à chaque fois que tu créais une diversion... Peut-être aussi que tes phrases sont trop longues ? En tout cas, je n'ai pas bien accroché à l'argumentation et je trouvais qu'elle tournait un peu en rond.

On comprend bien la description de l'état mais en fait ça ne m'a pas vraiment touchée et je me suis sentie pas concernée. Je crois qu'on réagit tous différemment au manque et je n'ai pas été convaincue par les symptômes que tu décrivais, mais c'est personnel.

Néanmoins, je trouve que ta conclusion est beaucoup mieux :

Lulla a écrit:
Contactez votre tavernière préférée, titillez la un peu, et obtenez d'elle d'une façon ou d'une autre l'inspiration pour pondre un texte parfaitement inutile. Oui parce que ce texte est inutile. Mais c'est vraiment gentil de me lire, parce que le simple fait de vous imaginer me lire me fait monter les larmes de rire aux yeux. Désolée que vous ayez dû perdre votre temps !

Bien à vous, Lullaby ~

Là, tu arrives bien à mélanger ton humour avec la fin de ton argumentation (id est, les remèdes que l'on peut apporter au manque) et je te suis parfaitement alors qu'avant c'était plutôt des coupures brutales.
Et puis il faut avouer que c'es trop trop trop trop mignon :3
On sent plein d'amour dans ces phrases et ça met de bonne humeur ~ Mais je l'étais déjà, c'est peut-être pour ça aussi que je n'ai pas assez adhéré à l'état de manque ? Je sais pas, beau texte quand même et merci !

 
Lullaby

avatar

Connasse
Féminin Messages : 508
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: [S]Lettre Ouverte   Lun 23 Fév - 20:20

Merci Rimi pour ton com'.
Sache que tu n'es pas trop dure.

Alors je suppose que ton déplaisir vient du fait que tu adhères pas. Mais c'est aussi voulu que l'argumentation soit difficile à suivre pour la bonne et simple raison que je voulais perdre le lecteur ^^. Bon après j'ai écrit ce texte il y a longtemps et je me rappelle qu'il était tard Razz

Voilà voilà ~





Et pour me lire, jetez un coup d'oeil ici.

"En bref, j'aime ces lunettes !" Kyoukai no kanata (ouais ça m'a marquée)



 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [S]Lettre Ouverte   

 
 

[S]Lettre Ouverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Ecrits Epistolaires-