Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 [P] La saga d'Asgeirson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Clara Oswald

avatar

Ptn Dav XD
Féminin Messages : 130
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 20
Localisation : En train de chevaucher une bombe nucléaire
http://www.epicarena.net/
MessageSujet: [P] La saga d'Asgeirson   Mer 4 Mar - 20:52

Voilà, j'ai tenté de faire un poème sur les nordiques... Ça m'a plu de le faire, et j'espère que ça vous plaira de le lire.

Ceci est un repost d'un ancien poème écrit et posté sur un autre forum.


------


C’est la vallée où d’autres ont combattu,
Et où se dressent maintenant des statues,
Qu’observent Thorolf Asgeirson et les siens,
Car le clan Olfson les a défiés,
Pour un tort causé en des temps anciens,
Et sur cette plaine le fer doit être croisé.

De l’autre côté de cette vallée,
Les Olfson et leurs guerriers sont prêts.
Une prière et une pinte de bière,
Puisse Odin les soutenir dans cette guerre.
En face, une ombre s’avance, menaçante,
C’est Rolf, un colosse à la force fracassante,
Qui se montre sur le champ de bataille, lui
Qui ne craint ni le feu, ni même la pluie.
Thorolf fait venir sa jeune écuyère,
Pour qu’elle l’aide à mettre son armure.

Les combattants sont prêts.
Le temps est arrivé.

Ruée des deux camps.
Un fracas épouvantable s’étend sur le champ de bataille.
Des corps commencent à joncher le sol,
Même Thorolf et Sigurd Olfson sont de la bataille.
L’un devant l’autre, ils se dévisagent.
Les Ases surveillent la bataille,
Ils savent qu’entre les deux clans
Le combat sera rude.
Les Valkyries sont déjà présentes,
Prêtes à emmener à Asgard les valeureux combattants,
Tombés au combat.
Les guerriers se combattent avec autant de hargne,
Que si c’était Ragnarok.
Les attaques des guerriers ne font pas reculer leurs adversaires.
Thorolf tenta d’envoyer sa hache,
Sigurd l’en empêcha.
Le combat enragé dura toute la journée,
Que ce soit celui des soldats ou celui des chefs.
Les soldats, qui n’en pouvaient plus,
Se sont retirés dans leurs villages respectifs,
Laissant les chefs se battre seuls.
Leurs armes s’entrechoquent de manière puissante.
Les lames finirent par se briser. Mais les deux chefs
Ne se laissent pas abattre, et décident
De continuer avec leurs poings.
Leur duel se continua pendant 5 jours
Et 5 nuits, puis devant eux apparurent
Deux Valkyries, étincelantes guerrières
Sur leurs grands chevaux blancs.
Elles dirent que les deux guerriers
S’étaient très bien battus, et qu’ils
Avaient amplement mérité leur place
Là-haut, avec leurs ancêtres, leurs guerriers,
Et, plus important encore, avec leurs dieux.

Ainsi se termine la saga d’Asgeirson, aussi loin que je puisse m’en souvenir.
Mon nom est Caliban. Je suis le Surveillant.



Don't worry, Invité, I'll protect you.

---

No man is an island,
Entire of itself,
Every man is a piece of the continent,
A part of the main.
If a clod be washed away by the sea,
Europe is the less.
As well as if a promontory were.
As well as if a manor of thy friend's
Or of thine own were:
Any man's death diminishes me,
Because I am involved in mankind,
And therefore never send to know for whom the bell tolls;
It tolls for thee.

- John Donne
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: [P] La saga d'Asgeirson   Dim 8 Mar - 11:43

Un superbe poème épique, on est à fond dans la bataille, c'est dément !

Le seul truc qui m'a fait un peu tiquer, c'est que tu commences ton poème au présent puis il y a ce passage :

Mil a écrit:
Thorolf tenta d’envoyer sa hache,
Sigurd l’en empêcha.
Le combat enragé dura toute la journée,
Que ce soit celui des soldats ou celui des chefs.
Les soldats, qui n’en pouvaient plus,
Se sont retirés dans leurs villages respectifs,
Laissant les chefs se battre seuls.

Retour au présent :

Mil a écrit:
Leurs armes s’entrechoquent de manière puissante.

Puis au passé :

Mil a écrit:
Les lames finirent par se briser.

Présent :

Mil a écrit:
Mais les deux chefs
Ne se laissent pas abattre, et décident
De continuer avec leurs poings.

Passé (mais à la limite là c'est pas dérangeant parce que l'ellipse fait qu'on peut le prendre comme un récit) :

Mil a écrit:
Leur duel se continua pendant 5 jours
Et 5 nuits, puis devant eux apparurent
Deux Valkyries, étincelantes guerrières
Sur leurs grands chevaux blancs.
Elles dirent que les deux guerriers
S’étaient très bien battus, et qu’ils
Avaient amplement mérité leur place
Là-haut, avec leurs ancêtres, leurs guerriers,
Et, plus important encore, avec leurs dieux.

Et j'adore cette chute des deux guerriers qui s'entretuent et du conteur qui reprend ses droits Smile

 
 

[P] La saga d'Asgeirson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Saga des Vikings
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney
» À propos de la saga Twilight
» La Saga des sorcières Mayfair [Anne Rice]
» [saga mp3] Reflets d'Acide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Chansons/Poésies-