Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Sombre sourire [P]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Sombre sourire [P]   Mar 28 Avr - 20:29

Avant-propos:
 
-
Mon cœur dicte-t-il mes actes ou mes actes dictent-ils mon cœur ? Voici le mot interdit prononcé, voici la faille de mon être révélée, voici la fin de mon être approcher. Un acte de quelques secondes se peut-il décider de l'arrêt de la poursuite de mon bonheur personnel, symbole si fort dans la société dans laquelle je vis, au profit du bonheur d'autrui ? La sagesse de l'âge m'éblouit, et c'est dans ses yeux que prend vie mon humilité. Qu'en est-il alors de son sourire ? Se peut-il qu'il existe en ce bas-monde une lueur persistante qui me guide vers mon salut ? Se peut-il qu'au sein des profondeurs abyssales de mon être se trouve la perte de la gravité m'approchant de la fin, mais également du recommencement ?

Si je ne sais répondre à ces questions, au moins sais-je ce qu'il en est de la quintessence de mon existence. Est-il pensable que cette réponse, si loin de la réponse habituellement formulée par les amateurs de Science-Fiction, soit si proche de cet être pour lequel mon cœur fond ? Alors qu'à droite ma vie se poursuit, c'est au sein de la gauche, de cette sinistre, lugubre et maudite gauche, qu'est la réponse à mes questions. C'est là, parmi les piliers enflammés annonçant la fin de toute joie, que se trouve la mienne. C'est également là, en-dessous des fondations de notre monde, en-dessous de tout espoir, que se trouve le chemin doré.

C'est une sorcière infernale, mais une sorcière imbuvable. Quoi que je fasse, la voilà qui s'étend et qui étend sa toile tout autour de moi, comme pour mieux me cerner et me faire subir le même sort que ses yeux fatigués. Plus elle s'approche, et plus j'étouffe, je suffoque, je succombe. Tout en elle est hypnotique, et quels que soient les efforts fournis, elle ne peut en aucun cas être catalysée. Quelle que soit la puissance passionnelle que je déploie pour la contrer, il me semble impossible de la contenir. Elle est devenue le zéphyr brûlant parcourant les landes désertées de Patagonie. Elle est également devenue ma raison d'être, tel un démon mineur asservi à Lucifer.

Pourtant, dans toute cette noirceur macabre, il est un rayon de lumière qui m'obsède. Car au centre de tout ce magma originel, de cette pierre calcinée et de ces chaleurs permanentes, un puits de lumière s'infiltre et redonne un espoir perdu depuis bien longtemps par les habitants du lieu. Là apparaît, en effet, un sourire, un regard, une queue de cheval.

C'est ce puits de lumière qui occupe toutes mes pensées. C'est cette noirceur contrastée qui m'émerveille, c'est cet espoir qui me tient sur pieds. Lorsqu'à minuit mes paupières s'ouvrent, c'est ce sourire qui s'efface, ce regard qui tombe au sol, ces cheveux qui se détachent. Lorsque je m'endors, ce sont ces jambes qui m'occupent, cet être qui me voit, qui prend conscience de ma présence, de mon existence.

Quand on se moque de toi, quand on te regarde négligemment, quand on s'amuse de te voir m'accaparer, c'est pour toi que je me bats, c'est contre la noirceur dans ton cœur et pour ce halo divin que je m'épuise. C'est dans mes rêves que se déroulent les plus fervents combats, c'est au soleil que se jouent les plus dangereuses stratégies, c'est devant toi que s'éteint le feu et s'éveille la flamme, c'est dans mes mots que surgit mon cœur, dans ces phrases banales que se bat tout mon être, c'est dans ces plaines exiguës, ces clairières assombries, ces forêts étriquées, que se livrent les plus impressionnantes batailles ; c'est là que je suis défait et que tes légions m'acculturent.

Me voilà à genoux, déesse. Fais de moi ce qu'il te plaît. Abrège mes souffrances, danse sur mon corps, entaille mes plaies ; je suis tout à toi, et je ne sais plus comment te résister. C'est en tes mains que semble naître mon cœur ; qu'il s'y éteigne, j'y suis préparé. Hélas, avant que de finir ton œuvre, te voilà accroupie, penchée sur mon corps, hésitant. Voilà que tu me touches, que tu t'intéresses à mon sort, que tu souris franchement, que tes yeux et tes membres tremblent, que tu te rends compte de ce que tu as fait. Et te voilà de nouveau comme l'adorable demoiselle que j'ai rencontrée, aux cheveux d'un blond irrésistible et d'un corps divin. Voici de nouveau, et de la plus belle manière qui soit, celle que j'aime.

Références:
 



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be


Dernière édition par Iskupitel le Mar 19 Mai - 7:35, édité 1 fois
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Sombre sourire [P]   Mer 29 Avr - 21:04

J'adore ici la "femme bourreau", un personnage que j'aimerais réussir à mieux exploiter et que tu maîtrises parfaitement :')

Manque-t-il un mot à cette phrase magnifique ?

Isku a écrit:
Voici de nouveau, et de la plus manière qui soit, celle que j'aime.

J'aime ce texte, j'aime tous les textes souriants, mais je préfère tout de même quand le sourire est triomphal plutôt que sombre ~

Et pour finir, un mot :

QUARANTE-DEUX !

 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: Sombre sourire [P]   Mer 29 Avr - 21:10

En effet, c'est "de la plus belle manière", je te laisse le rajouter Razz
42, oui ! Et une référence, une ! Plus que six ~
Merci de ton commentaire



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Sombre sourire [P]   Mer 29 Avr - 21:14

Fait ~
Encore 6 ? Shocked
Ah, et encore une blonde

 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: Sombre sourire [P]   Mer 29 Avr - 21:37

Oui, encore une blonde, toujours une blonde aux yeux bruns



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombre sourire [P]   

 
 

Sombre sourire [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» King Stephen - Le chant de susannah - La tour sombre T6
» [Higgins Clark, Mary] L'ombre de ton sourire
» Léger sourire
» Merci pour ton sourire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Autres Nouvelles-