Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 À mes yeux [P]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: À mes yeux [P]   Dim 17 Mai - 23:10

Tu es comme une pluie de pétales de cerisiers portés par une brise provenant de loin et en contradiction avec son temps. Je ne sais pas si je suis romantique. Je ne sais pas si tu es intrinsèquement fatidique. Dans tout ce qui se porte à ma vue, dans ce champ de vision trop large, trop vaste, trop ambitieux, j'aperçois un piano et un violoncelle. C'est là que nous sommes. Derrière ces instruments, en jouant de manière approximative. Tu es malade ; pourtant te voilà sous ton violoncelle, agitant ton archet d'une manière vague, floue, et pourtant terriblement assurée. Tu n'as pas besoin de moi ; tu n'as pas besoin de ce piano essoufflé, de ce synthé mal en point, de ce mélodica abîmé. Tu regardes les sons dissonants, tu les régis, tu les ordonnes. Tu tires un ordre du chaos originel, et tu en es fière. Tu te dresses sur ta montagne de terre, et tu en es fière. Tu glisses des branches des cerisiers, et tu en es fière. Tu touches le sol dans un élan romantique primaire, tu touches les cheveux d'une fillette ou d'un jeune homme, tu t'y fonds en réveillant en ces hères les symptômes d'un sommeil éternel, telle un Cupidon inhibé par sa puissance et ses volontés propres. Voilà ton rôle, ton existence, ta fin. Ces cheveux te tendent les bras, et tu en seras heureuse. Tu es toujours heureuse. Tu es toujours souriante.

« Et puis dans la foule au loin, je te vois tu me souris. Les néons des magasins sont tous allumés, c'est déjà la nuit. » Tu ressembles à cela. Tu ne disparais jamais vraiment, et sans que je le veuille un petit coin de moi reste imprégné de ta couleur, de ta douceur, de ta douleur. Tu n'es pas happée ; tout au plus es-tu bousculée, défiée par l'impolitesse des mécréants, des gredins, des croquants. Les bonnes gens te regardent, t'admirent ainsi que tes atours. Tes atouts se balancent lascivement dans la lueur du petit matin, et l'éther ambiant les rehausse. Les abattras-tu ? Me couperas-tu ? Souperas-tu à mes côtés, aurai-je le dix de dèr' ? Rie, hère. Les fagots ne t'oublieront pas, et ton Quinze pliera sous mon Primat, tandis que jamais la tierce ne te tendra les bras. Résous-t'y, accepte ton sort et répands-le à tes alentours. Voici les jours que nous attendions. Voici les jours que nous ne regretterons et n'oublierons. Voici l'oiseau qui hurle, le printemps qui file, les enfants qui rient. Voici la joie que tu promets, prodigues, procures.

« Elle est si forte qu'elle se brise ; elle était fière, elle est soumise, comme un amour qui lâche prise, qui casse et ne plie pas. » Tu Lui ressembles, quand tu trembles. Tu sembles telle cet être supérieur qui nous commande parfois. Tu fais et défais les cœurs, répands et organises à ta guise les flèches de ton Amour. S'ennuie-t-Il simplement ou souhaite-t-Il réellement pourvoir nos cœur de l'amour dont Il se targue ? Il m'arrive parfois de penser que moult avancées seraient réalisées s'Il Se taisait. Rencontre et prière semblent futiles pour ceux qui posent leur regard sur Toi. Pour ma part, je dois avouer te préférer ; et de loin. Cette force qui suppure, ce liquide nourricier qui te parcourt, ces paillettes de couleur que tu regardes ; tout cela te constitue, tout cela te transforme et te garde en mouvement. Sitôt es-tu sur mes épaules, sitôt retrouves-tu le lit des vaches et t'y complais-tu. Plus je te contemple et plus tu changes.

Alors à quoi ressembles-tu ? Tu n'es pas si pétalée, belotée, divinisée, que je l'aurais espéré. Mon regard biaisé et partial se heurte à la barrière de ta maladie – hélas non pas celle qui court ; et bientôt un panneau annonce la fin de la route et la première bifurcation de notre autoroute paisible. Vois comme je t'aime, vois comme seul le temps se peut avoir raison de moi. Vis, Alice, et montre au monde mon monitorat mieux accompli qu'espéré. Arbore, exhibe, divulgue mon art, ma passion, mon amour. Que tous sachent que tu ne traverses pas la vie sans soutien, et que nos chemins distants restent communicants. J'aimerais pouvoir vivre davantage de tout cela, davantage de nous, davantage de demi-droites n'en faisant qu'une. Sèche tes larmes, range tes tissus, tes guenilles, tes atours de parade : la ligne est brisée.

Sommes-nous des lignes brisées ? Peut-être. Peut-être, de même, es-tu pétalée, belotée, divinisée. J'avoue mon impuissance, ma faiblesse, ma présence à tes pieds. Demande et il te sera donné. Sous le soleil de feu, je courbe mon dos et t'abreuve, tandis que les quolibets et pantoufles se complaisent dans la fange où nul Pulco n'est à signaler. Je ne veux pas te perdre, quand bien même je le dois. Si nos voies se séparent, je veux m'entendre te baiser. Je veux te garder à mes côtés. Mais, plus que tout, je veux que tu me gardes aux tiens. Je ne sais pas à quoi tu ressembles. Notre demi-droite commune ne m'a rien appris. Je suis perdu. Mais voilà notre scission qui poudroie sous l'arc-en-ciel, et mes larmes prendre ta place. Tu me manqueras.

Après-propos:
 



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Vivlevendhiver (Tom)

avatar


Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 19
Localisation : Au fond d'un sweat orange
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Lun 18 Mai - 18:12

Bien, ce n'est pas celui qui m'intrigue le plus. Mais justement, c'est aussi pour ça que j'ai choisi de le commenter : il n'est pas limité par tous les sentiments qui semblaient trop réels du narrateur, et je peux parler un peu du fond du coup (bien que cela ait été agréable dans les textes précédents, il est bon de te retrouver dans un texte où on ne ressent plus cette pression).

L'ambiance globale est très difficile à retranscrire. Un truc capturé sur le bout de la langue, ça doit venir du cerisier et de l'impression de bric à brac souvenir orangé, je retrouve va savoir pourquoi l'atmosphère des films de Jean-Pierre Jeunet. Pleins d'images.
La description de la jeune fille me plaît, on dirait celle que l'on fait d'une personne avec qui on a une relation sereine, forte et tranquille et que l'on connaît par cœur : c'est agréable, juste dans l'idée ~
Tu vois, ici, le mélange entre ton style décalé avec son vocabulaire qui s'entrechoquent à la virgule près et ses surprises aux détours des points, et la douceur de ton thème, le questionnement du narrateur qui n'est plus angoissant, ce ton mélancolique qui est donné en fond dès le début et qui nous fait un joli clin d’œil au « tu me manqueras », c'est vraiment chouette.

Les sonorités font des poèmes dans ma tête.
« Tu Lui ressembles, quand tu trembles. Tu sembles […] »
« Les fagots ne t'oublieront pas, et ton Quinze pliera sous mon Primat, tandis que jamais la tierce ne te tendra les bras. » (là c'est la Rose et le Réséda, extase ~)
« Arbore, exhibe, divulgue mon art, ma passion, mon amour. »
Et puis il y a paillettes, il y a couleur, il y a douceur, et ligne brisée. Happyness Smile

Le personnage accepte les choses, tout en les sublimant : c'est logique, beau et apaisant.

Il y a quelque part une très belle impressions de rue un soir d'été. Et un goût de chocolat chaud au coin du feu, et celui d'un jardin au crépuscule.

Ah, et « belotée » :3

Bon il y a des points négatifs mais j'ai la flemme d'en parler et puis tu les auras peut-être déjà sentis.

Oh, nan, vraiment, c'est super bien mais j'ai trop de mal à rassembler mes idées. Je like ta vidéo x)

Pour ce qui est des références :
J'ai celle de la maladie d'amour qui est d'une délicatesse adorable, il doit y en avoir une à Pulco et dans les phrases entre guillemets qui débutent certains paragraphes Smile
… « Et tu en es fière » ? x)

Ps : pardonne ce piètre commentaire, je suis très fatiguée mais je ne voulais pas te faire attendre (en fait je suis juste curieuse, hein). Je me (re)mettrai à faire de grands et beaux commentaires d'ici peu, promis :')
 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Lun 18 Mai - 20:02

Aaaaaaaaaaaaaaah D:
Tu as trouvé deux références (la maladie d'amour et Pulco), mais je suis déçu que tu n'aies pas trouvé d'où venaient mes citations Isku pleure

La première est issue de Le lundi au soleil, et la seconde de Magnolias for ever !
Rien pour le “et tu en es fière”, cependant.

Et, comme conclu dans notre contrat, je te révélerai la vérité concernant ce texte, mais après avoir lu ce commentaire je rajoute une clause : la quantité de vérité sera à l'image de la nature incomplète du commentaire Razz

Par ailleurs, j'aimerais bien que tu me parles des points négatifs, parce qu'on m'en parle rarement, et j'aimerais bien m'améliorer, moi x)
De plus, si je les ai vus... bah je les ai laissés et ça c'est mauvais, donc il faut que tu me les pointes du doigt Razz

Je ne connais pas Jean-Pierre Jeunet, mais je m'intéresserai à lui.

En tous cas, je suis heureux d'avoir pu t'évoquer de belles images, et je suis heureux que tu ais commenté Isku content



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Lun 18 Mai - 22:02

Bonjour, je n'ai trouvé aucune référence, je vais donc liker cette vidéo avant de m'éclipser parce que je suis un troll

J'ai du mal à commenter après Tom, mais je tenais quand même à signaler que la présence des instruments de musique m'a beaucoup plu et je suis sûre que le violoncelle plaira à Mid aussi Wink

C'est beau, ça donne envie de tomber amoureux :3



Dernière édition par Meredith Epiolari le Mar 19 Avr - 18:41, édité 1 fois
 
Vivlevendhiver (Tom)

avatar


Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 19
Localisation : Au fond d'un sweat orange
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Mar 19 Mai - 6:41

Pourquoi "Aaaaah" ? D:
*file écouter du Claude François, Isku est génial *

Comment ça incomplet ? J'ai fait du mieux que j'ai pu, tu ne peux pas me faire ça Isku pleure
Je voulais dire tu les auras sentis dans mon commentaires, je t'en parlerai quand je serai capable de les voir clairement ^^
Isku content
 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Mar 19 Mai - 7:27

Madev :

Le "Aaaaaaaaaaah D:" introduisait le fait que tu n'aies pas trouvé mon Cloclo Isku pleure

OK, j'accepte de te donner la vérité à propos de ce texte, toute la vérité et rien que la vérité Isku content
Porte ton attention sur ta boîte MP. Attends sa venue aux premières lueurs du troisième jour -- ou avant si j'ai le temps, mais je voulais placer cette référence :')

Dedarimi :

Merci d'avoir commenté
Ça t'avait plu que je révèle les références ou tu préfères que je les garde secrètes ?



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Mar 19 Mai - 15:25

Je préfère que tu attendes un peu, des fois qu'un zéphyrien décide de commenter un texte pour une fois Wink
Je veux connaître la vérité, j'en ai besoin en tant que ta biographe personnelle !

 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 493
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Mar 19 Mai - 15:31

Attendre, sans problème, mais je voulais savoir si je devais les écrire ou les oublier :')

Tu auras la vérité en fonction de la réponse de Madev au MP secret que je lui ai envoyé :p



Gno Isku in love
http://i18.servimg.com/u/f18/18/91/82/29/fg10.jpg

partyski ! partyski !

https://www.youtube.com/watch?v=SD6hTkkU-Cs Isku in love

https://www.youtube.com/watch?v=ETbCiVi-AOE&feature=youtu.be
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   Mar 19 Mai - 15:37

Ah par contre tu les écris, tu n'as pas le choix Wink
Madev, si tu me déçois tu risques de ne pas avoir droit à la surprise géniale que je te prépare Razz

 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À mes yeux [P]   

 
 

À mes yeux [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Santé] Opération des yeux au laser
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.
» Recherche des faux yeux réalistes !
» Yeux pour BJD
» Ouvrir les yeux fermés d'une tête bjd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Autres Nouvelles-