Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Égal sourire [P]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 496
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Égal sourire [P]   Lun 18 Mai - 21:01

Tu es comme le dix-huitième été. Avec toi, tout est une première fois. Avec toi, tout est tendre, tout est doux, sucré. Avec toi, toutefois, tout cache une déception, une fourberie, un double-fond. Avec toi, pourtant, je pourrais m'abandonner et t'abandonner mon cœur ; te laisser maîtresse de mes désirs et de mes envies, de mes rires et de mon bonheur, de mon être et de ma tête. Dieu sait combien il me coûte d'assurer pareilles fantasmagories. Car sous cette épaisseur moite qu'est mon cœur, je sais bien, moi, que je le veux. Toi aussi tu le sais, grand bien t'en fasse ; et je prie pour que de tels destin et dessein me soient offerts. Par-derrière ton cœur, tu éblouis la scène te faisant face, cette cène où je romps mon pain avec toi, sans retour autre que le plus beau de tous, ton sourire. A-t-on déjà vu plus expressif, plus profond, plus complet, qu'un sourire ? C'est en cette entièreté que je m'épanouis et que je m'évanouis, c'est en ces abysses que je me panse et que je me pense, c'est en ces émotions que je me trouve et me transcende, me refais et me repais.

Je ne me souvenais pas que tu étais aussi belle. Je ne me souvenais pas de tes cheveux et de tes lèvres. J'avais oublié tes jambes et tes hanches. Pour autant, je ne t'ai pas effacée. Tu es toujours restée près de moi, en mes rêves, en mes pensées. Tes traits, ton sourire, tes yeux, je les voyais, les ressassais, les travaillais pour m'assurer que ce ne serait pas notre dernière rencontre. Toute ma vie, j'ai cherché cet instant fabuleux, ce souvenir qui resterait en moi et ne disparaîtrait pas comme les autres. Je pense l'avoir trouvé, je crois l'avoir vécu, je l'ai gardé. Tu es cette fois, cette première fois, ce morceau de route mal entretenue qu'on appelle temps. Tu incarnes en moi ce commencement, ce renouveau que tu ne connais pas. Tu parais si frêle, mais tu es si forte. Tu sembles telle une ombre qui traverse le plateau et s'asseoit dans un train te menant à l'autre bout du monde, si loin que je ne peux te rejoindre.

Aujourd'hui, tu m'as souri. J'ai aimé ce sourire, l'ai trouvé sucré, en ai redemandé. En ce jour, tu t'es retournée, pour la première fois. Ce sourire fut comme un feu de joie, un grand festin, un grand soleil. Là, tu as cherché mes yeux. Je vis le train partir, suivre les rails me contournant, et ta tête suivre le mouvement pour me garder en toi, en ton champ de vision, en ton esprit. Quel trait : voilà que la prunelle de mes yeux est devenue son propre objet. Alors que mon esprit s'embrume de pensées t'associant à des saillies, un dernier signe de ta main induit mon sourire, et me voici de nouveau à l'endroit de notre rencontre, une pomme croquée entre les mains, béat, sot. Peut-être ai-je touché le sol et l'ai-je embrassé. Peut-être ai-je cligné des yeux pour m'assurer que tu étais toujours la même. Peut-être ai-je vu l'averse et l'ai-je évitée. Sûrement ne t'oublierai-je.

Après-propos:
 

 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Égal sourire [P]   Lun 18 Mai - 21:53

Je ne t'en veux pas de poster des textes Isku et je trouve scandaleux que les autres zéphyriens ne postent pas davantage Sad

C'était très beau et très doux, les jeux de mots étaient pas tous aussi jolis mais il faisaient sourire à chaque fois ~

Mention spéciale :

Isku a écrit:
Tu es cette fois, cette première fois, ce morceau de route mal entretenue qu'on appelle temps.

Ce commentaire est pas grand chose mais au moins tu sauras qu'une personne a lu et aimé ce texte

 
Iskupitel

avatar

Sire de Picardie, Souverain des Isles de Coupe et de Pitel
Masculin Messages : 496
Date d'inscription : 26/07/2014
Age : 20
Localisation : Ouest de la France
MessageSujet: Re: Égal sourire [P]   Mar 19 Mai - 7:29

Merci pour ton commentaire

Si mon texte te fait sourire c'est parfait \o/

 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Égal sourire [P]   

 
 

Égal sourire [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» [Higgins Clark, Mary] L'ombre de ton sourire
» Léger sourire
» Merci pour ton sourire
» Triste sourire (pantoum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Autres Nouvelles-