Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Solnorr le Vagabond : Styles et Légendes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Solnorr

avatar


Masculin Messages : 89
Date d'inscription : 05/12/2014
MessageSujet: Solnorr le Vagabond : Styles et Légendes    Jeu 25 Juin - 8:32

Alors pour commencer, ce texte ne sera pas fixe, il bougera puisqu'en fait je ne vais pas vous présenter ma manière d'écrire mais plutôt l'évolution subtile que j'ai subie en apprenant à écrire, en fait je ne sais pas encore comment j'écris, et pour l'instant je me définis par "Adaptatif", j'écris par adaptation.

Pour commencer, je dirais que contrairement à mes deux précédents collègues qui se sont définis l'un comme "pragmatique" l'autre comme "franche", moi ce n'est que rarement le cas, voir pas du tout le cas.
J'aime, je raffole, je m'enivre, je me nourris, je dévore, j'admire et je rêve dans, avec et autour des Légendes, des Contes et autres Mythes.
Je suis un rêveur, le pragmatisme, le réalisme et la franchise ne m'intéressent pas en écriture puisqu'ils reflètent une réalité qui me dégoûte. Ça veut pas dire que je n'aime pas lire ce genre de bouquins, ou écrire avec ce genre de héros, mais pour moi le héros doit être plus qu'un simple humain. Il peut être surhumain, posséder des pouvoirs incroyables, être un être inexistant mais pour autant ressembler à un humain plus qu'il ne devrait, ou alors être totalement mythique.

J'écris par adaptation.
Lors de mon apprentissage j'ai eu deux déclics : le premier s'est fait pendant que je lisais le Seigneur des Anneaux, berceau de mon imaginaire débordant ; le deuxième déclic s'est fait lorsque j'ai discuté et lu un bouquin sur le scénario que je vous est déjà présenté. Ce bouquin m'a en fait ouvert les yeux sur la manière de concevoir un univers, ce qui m'a beaucoup aidé dans mon écriture.
Le premier palier m'a permis de m'engager dans le processus de création de ma propre imagination, il faut savoir qu'avant de le le Seigneur des Anneaux, en 5eme, je ne lisais que très peu, beaucoup de BD et de livres simples comme Dylan le Dauphin et ses multiples aventures, et puis un jour je suis tombé sur ce bouquin dans la bibliothèque de ma ville : Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau. J'ai feuilleté et j'ai tout de suite accroché, l'auteur m'emmenait faire un voyage et j'adorai ça. J'ai lu le bouquin pendant toute la soirée, à tel point que la bibliothécaire, qui était une amie, m'a mis dehors à la fermeture avec le bouquin dans les mains. Je suis rentré à pied chez moi (à genre 200m plus loin quoi) sans pour autant décoller de ma lecture. Le temps que je lise ce bouquin, à la maison je descendais avec lorsqu'on m'appelait à table ou avant d'aller me doucher. Je l'emportais pour aller au collège et lisais entre les cours, dans le bus, en faisant mes devoirs etc.
Ma mère resta perplexe au début, elle qui avait toujours voulu me forcer à lire, elle avait fini par y arriver mais pas trop comme elle le voulait.
Ce livre m'a donc ouvert l'imagination, alors que j'étais en 5eme. Et c'est à ce moment là que j'ai aussi commencé à (vraiment) écrire (j'ai encore ces textes d'ailleurs). Enfin j'écrivais avant, mais c'était des histoires très brèves, et ma mère m'aidait beaucoup. Dans mes souvenirs depuis que je lis, j'écris.
Bref, mon monde était né.
Mais il n'était pas complet.

Il arriva bieeeeeeeen des années plus tard, j'étais en 2eme année de faculté. Je lus le texte de mon ami sur le scénario et les personnages, comment mener son scénario etc.
Et là le deuxième déclic se fit : mon monde qui commençait déjà à se peupler, à devenir vivant puisque j'écrivais alors déjà le début de mon roman, devint bien plus réaliste et surtout PLAUSIBLE. Je comprenais enfin comment fonctionnaient les rouages des relations inter-personnages et personnage-environnement.
Au minéral j'ajoutais une réelle biologie.

Donc voilà pour mes débuts.
Pour récapituler, je disais que j'étais un adaptatif, mais ça peut se traduire par un autre mot :

Je suis un voyageur.

C'est très paradoxal, d'ailleurs, puisque je n'aime pas particulièrement partir en voyage, et que je n'aime pas non plus beaucoup sortir de chez moi, surtout s'il y a trop de monde dehors. IRL je suis très casanier, très rat de bibliothèque, un peu comme feu mon grand-père (prof de français-histoire-géo).
Mais dans mes textes j'aime voyager, rêver etc. J'adore les récits qui parlent de voyages : Le Seigneur des Anneaux, Pantagruel, Elric de Melnibonée, Ewilan, Arthur et les minimoys, 20000 lieux sous les mers, Child Of Light (Jeu vidéo), L'Anneau Monde, Mad Max : Fury Road, et tant d'autres...
Je raffole par dessus tout des Voyages Initiatiques.

Je suis un voyageur sur la mer des mots, je suis le vent qui fait bouger ces mots et provoque des vagues d'imagination.

Comment ça écrit un voyageur ?

Un voyageur ça n'écrit pas ... ça rêve.
Un voyageur s'adapte, se laisse modeler par son environnement et son but, ainsi que par ses rencontres.
Un voyageur prendra soin de décortiquer, analyser tout ce qu'il voit, entend et ressent s'il veut ensuite le retranscrire sur le papier, pour faire ressentir les même sentiments à son lecteur.
Un voyageur s'adapte à la situation et adapte son écriture pour la parfaire et la faire correspondre au fond qu'il veut faire passer.

Pour résumer mon écriture pour l'instant, je ne dirais qu'un phrase qui est mon pilier dans l'écriture :
Un texte est médiocre si la forme est bonne, il est bon si le fond est bon, il est excellent si le fond et la forme correspondent, il est parfait si le fond est la forme et la forme est le fond.

A chaque fond sa forme, à chaque forme son fond. Je cherche tout le temps à faire correspondre ces deux parties d'un texte, tout le temps, c'en est obsédant, obnubilant, terriblement chronophage et épuisant. Mais sachez que les seuls de mes textes dont je suis fiers sont certains textes des "Récits dans un coin de cheminée". Ces textes sont travaillés, retravaillés et revus, retouchés, pensés et repensés (pour les plus anciens en tout cas), sur certains (2 je crois) je peux dire que j'ai réussis à faire exactement ce que je voulais, ils sont prêts et parfait pour moi, ils sont ce que je veux qu'ils soient.
Seulement j'ai pris deux ans à les écrire. Ma méthode est longue, très longue... je ne sais pas si j'arriverai à écrire un roman de cette qualité mais ça me permet de m’entraîner ^^.

Donc pour conclure, on peut dire que je n'ai pas vraiment de style particulier, il m'est arrivé de copier du King pour certaines scène d'horreur, du Tolkien pour certaines descriptions, du Niven pour certaines féeries, il faudra que je m'inspire de Moorcock pour de la détresse et d'autre auteurs pour de la désolation si je continue à écrire mon roman. Les contes traditionnels m'inspirent toujours, quel que soit leur auteur.

Je suis un voyageur sur la mer des mots, mon style est un style de voyageur : instable, fluctuant et adaptatif, mais qui recherche toujours l'efficacité dans les sentiments du lecteur.



"Les gens c'est les choses principales." ~ Dystopie
"Voyager c'est aussi savoir s'arrêter." ~ APRR
"la biologie ça s'apprend pas, ça se comprend" ~ Aïvy Frog
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. " ~ Terry Pratchett
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Solnorr le Vagabond : Styles et Légendes    Jeu 25 Juin - 10:55

Je trouve toujours trop intéressant de lire les gens qui parlent de pourquoi ils écrivent et comment en racontant leurs expériences

Je trouve que ta découverte du Seigneur des Anneaux est une histoire magnifique, et d'ailleurs l'histoire de ton écriture est aussi magnifique. Je crois que je te l'ai déjà dit mais je trouve ça fascinant cette approche scientifique de l'écriture Smile

Et si tu penses que tu n'arriveras pas à terminer un roman à force de vouloir perfectionner chaque passage, sache que certains y passent des dizaines d'années et sortent finalement un chef d'oeuvre Wink

 
 

Solnorr le Vagabond : Styles et Légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mystérieuse affaire de Styles
» Vos couples de légendes
» Y2J "GFX" Styles
» Légendes Médiévales (ou peut-être pas d'ailleurs !)
» Contes et Légendes Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Inspiration et Concours :: Style et Connaissance de soi-