Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Injection (S - TS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Injection (S - TS)   Sam 1 Aoû - 17:28

Bon, me voici décidée à vous faire lire le début de la réécriture de mon "roman", je ne vous promets absolument pas une suite certaine, j'ai quelques difficultés à mettre en place tous les événements qui se déroulent dans ma tête mais j'essaierai (pour vous, tellement je vous aime)

Petite précision, ceci est une fiction, même si le début peut vous paraître tout à fait vraisemblable il s'avère que ce roman s'adonne quelque peu a la science-fiction mais je ne vous en dirai pas plus !

Enfin, voici ! 

Partie I:
 

Réfréner => réfreiner
beaucoup d’effort => efforts
balloté => ballotté
d’autres amis surement plus intéressant => d'autres amis sûrement plus intéressants


Dernière édition par Daemoon le Sam 1 Aoû - 20:21, édité 1 fois
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Sam 1 Aoû - 20:12

Intéressant, très franchement ça donne envie de continuer, tu n'avais pas à douter de ton talent Wink

Le personnage que tu plantes est intéressant, de même que sa relation avec Morgane et tu sèmes quelques petits indices sans tout révéler d'un coup, c'est très bien fait Smile

J'ai juste deux petites remarques de forme :

Daemoon a écrit:
qu’il ne se rappelait jamais de ses gestes

On ne se rappelle pas de quelque chose, c'est une erreur courante, mais une erreur quand même Wink
On se rappelle quelque chose, ou on se rappelle que bla bla bla.
On se souvient de quelque chose.

Daemoon a écrit:
Il préférait prendre sur soi

J'aurais plutôt mis "sur lui" parce que pour moi "soi" renvoie plutôt à un "on" Smile
Tu me diras qu'il y a une répétition de "lui" après, mais je pense que tu peux supprimer le deuxième, à toi de voir Wink

 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Sam 1 Aoû - 20:26

Merci beaucoup, je suis ravie que ça t'ait plu  Smile J'essaierai de publier la suite assez vite

Pour ce qui est de tes remarques, j'ai bien pris en compte et j'ai corrigé tout ça  Wink
 
Maze

avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2014
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Dim 2 Aoû - 9:05

Wouah, c'est génial ! Very Happy Ce personnage est vraiment intriguant... On a très envie d'en savoir plus sur lui Smile J'ai aussi hâte de rencontrer Morgane Very Happy
J'ai quelques fois été gênée par des formules qu'on utilise plus à l'oral, mais c'est du détail Smile
La suite ~
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Ven 7 Aoû - 21:57

Merci pour ton commentaire Maze. Tu peux m'en dire plus sur les formules que j'utilise ? Moi ça ne me choque pas mais je pourrais peut-être remédier à ça avec tes conseils  Smile

La suite !

Partie II

Un appartement pour lui tout seul. Enfin il pouvait espérer un peu de tranquillité, mais pour combien de temps ? Cette année il rentrait dans une fac de psychologie, peut-être que cela l’aiderait à se remémorer ses années d’enfance qu’il avait enfoncées au plus profond de sa mémoire. Il avait travaillé tout l’été pour partir sur le bon pied, mais il fallait encore qu’il prenne un emploi pour étudiants afin de subvenir à ses besoins, il avait donc demandé à garder son job pour travailler après les cours. Une fois de plus il allait devoir se surpasser pour concilier études et travail. Ce fut déjà tellement dur d’être accepté dans cette université avec un casier judiciaire comme le sien, il était clair qu’il avait vu plus de visages de policiers que de professeurs dans sa vie. Mais ses excellentes notes lui avaient permis d’avoir sa place, à condition de ne pas faire de vagues, ce qui a priori semblait impossible à respecter malheureusement.
Heureusement, il n’était plus aussi violent qu’avant, il arrivait à se calmer et se rendait compte que moins il se rapprochait des gens, moins il leur faisait du mal. Il décida donc de courber l’échine et de fixer ses pieds dans les couloirs. Il fit le moins de sourires possible et tâcha d’être assez désagréable pour que l’on ne veuille plus lui reparler. Les seules fois où il fut contraint de lever la tête, il vit le souvenir de Morgane s’afficher sur tous les visages, ce rictus et cette lueur brillant dans son regard, indéchiffrable, mélange d’effroi et d’incompréhension. Sitôt levés, il rebaissait donc les yeux, se promettant à chaque fois de ne plus les relever.                                         

Un long mois se passa ainsi, sans qu’aucun problème n’arrive à l’horizon. Ses notes étaient plus que correctes tandis qu’il ne connaissait désormais que les noms de ses professeurs. Il ne remarquait personne, et personne ne le remarquait, c’était parfait. Toutefois, il devait s’absenter de temps en temps, sentant son cœur battre plus durement. Il devait s’éloigner de cette foule compacte qui l’empêchait de respirer, et cela lui faisait manquer plusieurs cours par semaine.
Alors qu’il s’empressait de sortir de l’établissement pour aller travailler, quelqu’un le tira par le bras. Il se retourna vivement, partagé entre la colère et la curiosité.                          
- Eh ! Excuse-moi, tu ne connaîtrais pas un certain Graham par hasard ?                                                 
- Non, répondit-il sèchement sans prendre la peine de lever les yeux. Il tourna les talons et n’eut que le temps d’entendre un soupir désespéré avant que les battants des portes ne se referment.                                                 
Mais qui était cette fille qui le cherchait ? Personne ne lui avait adressé la parole jusqu’à présent et voilà que cette fille s’efforçait de le trouver. Peu importait, il avait des tables à desservir et des clients à satisfaire. Il monta dans sa petite 106 et se rendit sur son lieu de travail.

« Souris Graham, et sois poli avec tous les clients même s’ils sont désagréables. » Voilà ce que son patron lui répétait sans cesse, ce qui ne l’empêchait tout de même pas de serrer la mâchoire quand il se faisait bousculer ou lorsqu’un père de famille se mettait à hurler parce que ses enfants n’avaient toujours pas de verre à la main. Mais tout de même, ce travail était un très bon entrainement pour gérer sa colère. Son patron savait cela aussi, c’est pour ça qu’il lui avait proposé le travail. Aussi loin qu’il s’en souvienne, Graham avait toujours connu Ash et ils étaient très proches. Il le soupçonnait même d’en connaitre plus à son sujet. Et s’il l’avait connu avant ses sept ans ? Mais à chaque fois que Graham se dirigeait dans cette direction, demandant à Ash comment ils s'étaient connus, ce dernier faisait en sorte de changer de discussion en détournant les yeux. Il hésitait à insister, Ash en avait déjà tant fait pour lui, il ne voulait pas non plus en rajouter et abuser de sa gentillesse. Il préférait donc se taire. Ce jour-là au bar, il n’en toucha pas un mot, comme toujours et quitta son travail à 20h30. Il remarqua tout de suite les deux camionnettes garées sur le trottoir en face. Trois hommes en costume le fixaient. Il ne distingua pas très bien leur visage mais il était sûr de ne jamais les avoir vus. Cependant, il ressentit vaguement quelque chose de familier, une sensation de piqûre derrière la nuque. Alors qu’il tournait au coin de la rue pour récupérer sa voiture, massant légèrement son cou, il vit que les trois hommes continuaient de le fixer intensément, les lèvres plissées et une posture professionnelle impeccable.

ses années d’enfance qu’il avait enfoncé => enfoncées
ses excellentes notes lui avait => avaient
ne pas faire de vague => vagues
le moins de sourire => sourires
tacha => tâcha (une tache > une éclaboussure, une tâche > un travail)
il fût => fut (avec un accent, subjonctif)
il vit le souvenir de Morgane s’affichait => s'afficher (ou « qui s'affichait » ?)
Ses notes étaient plus que correct => correctes
ils sont désagréable => désagréables
Son patron savais => savait
ils s'étaient connues => connus
ne jamais les avoir vues => vus
il ressenti => ressentit
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Dim 9 Aoû - 17:49

Ton histoire est toujours aussi intéressante, le personnage est plutôt complexe et intrigant, ce qui est un bon point Smile

Je pense que ce qui rend ton écriture un peu maladroite est lié à un problème de temps des verbes. Ce n'est pas évident de choisir le bon temps, parce que tu racontes le passé d'un personnage dans une histoire déjà au passé, mais tu te débrouilles plutôt bien, j'ai pas relevé tant de trucs bizarres :

Et c’est ce qu’il allait faire ! => Je mettrais plutôt "Et c'était ce qu'il allait faire !" (première partie)
Ce fut déjà tellement dur => Cela/Ça avait déjà été tellement dur (deuxième partie)

En fait non, il n'y a presque pas d'erreurs, peut-être que j'ai cette impression parce que l'action est très rapide et que j'ai du mal à situer le temps du récit ? Smile

A part ça, je trouve que tu écris plutôt bien, ton style est agréable
J'ai vu aussi que tu avais posté une nouvelle et j'allais la lire, mais tu l'as supprimée ! Tu n'aimais plus ce que tu avais fait ?

 
Maze

avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2014
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Dim 9 Aoû - 18:19

C'est toujours aussi bien Very Happy
Tu décris bien les personnages, on sent Ash protecteur ^^
Ces trois hommes ont l'air bien mystérieux... Wink Vivement la suite ! Smile

Pour les petites expressions "orales", je pense que Meredith a raison ^^ Après, quelques autres expressions comme "eh oui" (je ne sais plus si c'est ça ^^) m'ont dérangée mais c'est vraiment du détail parce que ton texte est entraînant et possède des personnages intéressants ! J'ai hâte d'en apprendre plus sur la jeune fille aussi Very Happy
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Lun 10 Aoû - 13:42

Merci pour vos commentaires   Ca m'encourage à écrire la suite  Smile

Epi tu viens de toucher l'un de mes points faibles, j'ai en effet du mal à choisir le temps de mes verbes. Je te remercie pour ta correction, c'est vrai que ça donne mieux donc je vais changer ça.

Pour ce qui est de situer le récit, je vais essayer de faire de plus amples descriptions des lieux parce qu'elles sont quasi inexistantes et c'est vrai que ça peut porter à confusion.

Pour les expressions un peu familière Maze, c'est pour trancher avec le discours que j'utilise et donner une touche de jeunesse, comme si on était à moitié dans les pensées de Graham, mais si ça ne fait pas son effet je vais peut-être éviter ces expressions la ^^
 
Maze

avatar


Messages : 105
Date d'inscription : 16/11/2014
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Lun 10 Aoû - 14:24

Ne t'en fais pas, ce n'est que mon avis, et ça donne en effet l'impression d'être plus proche de Graham Smile Ne change pas :3
 
Alfy

avatar


Masculin Messages : 96
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21
Localisation : Làààààà !
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Lun 10 Aoû - 17:52

Salut !
Alors j'ai tout lu et je ne sais pas... il y a des choses qui m'ont parues un peu étranges comme "un long mois plus tard" dans la partie II. j'ai trouvé que ça faisait une ellipse très brusque, pareil avec l'incident de la fille qui le cherche, c'est très rapide et on sent que tu veux montrer ce point clef mais, puisque c'est finalement assez anodin, tu pourrais le noyer un peu dans une "masse" en racontant la fin du cours, puis cet incident puis lui qui quitte l'université. Là il y a une ellipse avant, une après et sent vraiment que cette fille on va la revoir, qu'elle est peut-être de mèche avec les trois hommes où un truc dans le genre. Je pense qu'il faut plus "noyer" ce passage parce que tu as deux grosses ellipses, une avant, une après, et c'est un peu rapide.
Pareil dans le I. tu parles des souvenirs, tu parles de son appartement et à la fin tu reparles de ses souvenirs avec Morgane. Bref, je suis pas fan de cette construction dans les deux parties, ça m'emballe pas énormément.
Sinon c'est sympa, un peu "naïf" dans les tournures comme le "C'est ce qu'il allait faire" mais c'est cool à lire, c'est plaisant. J'aimerai que tu étoffes un peu les personnages, genre le gérant, ou même le personnage principal, que tu étoffes la scène à son boulot, son appartement. Par exemple à son travail tu peux montrer un moment où il se retient de s'énerver à cause d'un client, dans son appartement tu peux juste dire des choses comme "il se fait un café et revoit la photo de Morgane sur le mur de sa cuisine" ça aide à fluidifier et pas juste balancer les points clefs, je pense que c'est ce qu'il te manque, un peu d'enrobage autour parce que là tu ne parles que des points clefs et ça avance très vite, trop vite je pense.
Enfin voilà sinon j'attends de voir la suite parce que je sais pas trop où ça part !
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Mar 11 Aoû - 1:14

Je n'aurais pas dû lire ton commentaire à cette heure là ! Moi qui suis un peu perfectionniste sur les bords, je vais devoir m'y remettre tout de suite sinon je ne vais pas dormir ! 

Merci pour ton commentaire, bien qu'il soit critique.
A propos des ellipses, la première partie n'est en fait pas un chapitre, c'est un prologue, c'est pour ça que ça coupe avec la seconde partie. Ensuite pour ce qui est de la seconde ellipse, c'est une façon de signifier que les événements importants ne se situent pas toujours au tout début de l'histoire mais peut-être devrai-je en effet raconter ce long mois afin de poser le récit.

Pour les personnages, ils seront étoffés par la suite, ainsi que les descriptions comme je l'ai dit plus haut. Ça permettra de donner une vue d'ensemble et de situer les événements.

Après je t'avouerai que je ne cherche pas à écrire 500 pages parce que je sais que j'abandonnerai avant d'y être parvenue, c'est sûrement pour cela que tu trouves que les éléments s’enchaînent vite, mais je te rassure, le calme arrive Smile
 
Alfy

avatar


Masculin Messages : 96
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21
Localisation : Làààààà !
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Mar 11 Aoû - 8:58

En fait le truc, c'est pas de raconter ce long mois, c'est qu'une ellipse d'un mois au sein d'un même chapitre on se dit : "euhm, okay, mais alors pourquoi ne pas avoir mis le premier paragraphe à part et directement commencé ce chapitre par le mois d'après ?". Ou du moins mettre dès le début "un long mois...". C'est une ellipse énorme pour un même chapitre surtout après un seul paragraphe.
Et pour revenir à la première partie, le prologue, ce qu'il manque en fait ce sont des sensations. Parce que c'est la sensation qui va faire ressurgir le souvenir, et là on n'en a pas vraiment, ce sont juste les souvenirs qui sont propulsés alors qu'il faudrait une odeur, un bruit, une couleur, n'importe quoi qui amène au souvenir. Parce qu'au début du chapitre tu essayes d'être "proche" du personnage, tu n'es pas vraiment dans la narration un peu distante mais tu détailles son ressenti dès la première ligne. Sauf que tout ça se perd après, et tu t'éloignes de lui brusquement et ça devient une narration totalement distante et factuelle.
Puis dans la deuxième partie, ce qui m'a marqué aussi c'est ce dernier paragraphe. Dans le même paragraphe tu présentes son lieu de travail, Ash, puis les trois hommes. Je pense que chaque élément mérite plus de détails, être séparés, parce que ça serait bien de détailler justement comment il essaye de maitriser sa colère et qu'il y peine parfois puis la relation Ash/ton personnage et enfin l'incident.
 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Sam 11 Fév - 15:48

¡ Holá ! Me revoilà après une décennie d'absence !
J'ai eu comme une envie de réécrire hier et je vous ai pondu une troisième partie. Dites moi ce que vous en pensez
Je ne sais pas trop comment amener mes dialogues, si vous avez quelques idées utiles pour moi je suis preneuse  cheers

Partie III

- Graham est-ce que je vous dérange ?!
Relevant soudainement la tête, Graham fixa le professeur qui venait de l’interpeller et bredouilla quelques excuses en passant une main dans ses cheveux, visiblement étonné d’avoir pu s’endormir pendant un cours. Il se trouvait à l’amphithéâtre, le mur blanc grisonnant et le haut plafond le lui prouvaient. Mais comment il avait atterri ici, ça il ne se le rappelait pas.
Il faut dire qu’il avait très mal dormi. L’agitation de la nuit avec tous ces rêves étranges l’avait empêché de se reposer et les trois tasses de café qu’il avait prises ce matin-là ne suffisaient apparemment pas. Cette femme qui courait dans son rêve, essayant d’échapper à quelque chose, quelqu’un, il la connaissait c’était sûr. Pris une nouvelle fois dans ses réflexions, Graham ne constata pas que le cours était fini et que tous les étudiants étaient en train de partir. Alors qu’il se levait, il ne restait plus que lui dans l’amphithéâtre. Il prit ses affaires en vitesse et se dirigea d’un pas décidé vers la porte. Il alla à la cafétéria se prendre un sandwich et alors qu’il s’apprêtait à monter dans sa voiture pour rentrer chez lui, une jeune fille de son âge se mit en travers de son chemin.
- Salut Graham, je suis la fille à qui tu as dit ne pas connaître de Graham hier tu t’en souviens ? dit-elle calmement, cherchant visiblement à ne pas laisser échapper son énervement.
Graham ne pipa mot, surpris et incapable de trouver quoi répondre à cela. Il savait bien qu’il était en faute, mais ce n’était pas contre elle. Voyant qu’il ne disait rien, elle continua sur sa lancée.
- On a cours ensemble en anthropologie biologique figure-toi, le cours où tu dormais ce matin. Il me semble avoir entendu le prof t’appeler, tu ne connais toujours pas de Graham alors ?
Elle avait croisé les bras, le regardant avec un air de défiance. Elle attendait qu’il réponde cette fois-ci. Il chercha ses mots, afin de s’excuser sans lui expliquer la véritable raison de son mensonge.
- Excuse moi, j’étais pressé hier, je voulais rentrer au plus vite chez moi et je n’avais aucune envie de discuter avec qui que ce soit. Ce n’était pas contre toi. Alors dis-moi, pourquoi est-ce que tu me cherchais ? 
- Eh bien, dit-elle en se radoucissant, nous avons un autre cours en commun et le professeur nous a mis par binôme pour monter un dossier dans le semestre. Je me suis retrouvée avec toi mais tu n’étais pas là.
Encore une fois, elle attendait une explication. Elle avait posé ses mains sur ses hanches cette fois et elle le dévisageait. Il ouvrit la bouche mais ne trouva rien à dire. Comment lui expliquer qu’il avait eu besoin de recul face à toute cette foule de gens et qu’il avait décidé de s’éloigner pendant une heure ? Elle ne comprendrait pas et le prendrait pour un fou, c’est surement ce qu’il était après tout. Il choisit de ne pas s’expliquer plus que ça et lui demanda si elle connaissait le sujet de leur dossier. Elle fit la moue, n’ayant apparemment pas eu la réponse qu’elle espérait. Elle finit tout de même par répondre :
- Le sujet s’intéresse à l’évolution psychologique, mais c’est beaucoup trop vaste. Je pense que l’on devrait s’intéresser à quelque chose en particulier plutôt que de tout faire en surface, comme par exemple l’évolution psychologique de l’enfant.
Elle avait l’air passionnée. Graham se surprit alors à l’observer plus longuement. Ses cheveux blonds lui tombaient jusqu’aux hanches et encadraient son joli visage. Elle avait des yeux verts profond, on pouvait presque se perdre dans son regard. C’est d’ailleurs ce qu’il fit car elle passa sa main devant ses yeux pour le réveiller en l’appelant.
- Oh d’accord, oui ça me va, dit-il en détournant le regard, on verra ça au prochain cours alors.
Elle fit un signe de tête pour approuver et alors qu’elle lui disait au revoir en s’éloignant, il la retint par la main délicatement. Elle se tourna vers lui, sans dire un mot. Il n'aurait pas dû faire ça il le savait, il n’aurait pas dû la retenir. Il avait baissé sa garde quelques instants et tout en lui voulait qu’elle reste encore près de lui.
- Dis-moi, tu connais mon nom mais je ne connais pas le tien, ce n’est pas très équitable comme situation je trouve.
Elle lui sourit et répondit – Jenna, je m’appelle Jenna. – 
- Ravie de te rencontrer Jenna, il lui sourit aussi, ouvrit la portière de sa voiture et finit par détacher son regard du sien. Elle s’éloigna pour rejoindre des amis tandis que Graham montait dans sa voiture. Il l’observa encore un instant et se décida finalement à démarrer. Il avait baissé sa garde, il avait été aimable avec elle, abordable. Il aurait pu la rejeter et aller voir le professeur pour lui demander de travailler seul sur son dossier mais il l’avait laissée s’approcher de lui, s’engouffrer dans ses pensées et il était trop tard maintenant. Ce qu’il avait ressenti en étant avec elle, cela faisait bien trop longtemps qu’il n’y avait plus eu droit. Cela lui manquait terriblement, mais il connaissait les conséquences et préférait donc rester seul, quitte à en souffrir. Sa vie se résumait donc à cela, souffrir pour ne pas faire souffrir les autres. Alors qu’il s’apitoyait sur son triste sort, il se fit klaxonner par une voiture derrière lui. Il s’était arrêté au feu et ce dernier s’était mis au vert. Il se retourna et fit un petit signe de main au conducteur pour s’excuser qui lui répondit en levant son majeur et en lui disant d’avancer ; aimable. Il reprit donc le volant et rentra chez lui. Mais alors qu’il garait sa voiture sur le parking, il vit une tête brune passer dans son rétroviseur, une tête brune qu’il ne connaissait que trop bien. Il sortit en trombe de sa voiture et se mit à courir derrière elle.
- Morgane ? Morgane ! Il lui attrapa l’épaule pour qu’elle s’arrête et elle se tourna vers lui. Elle était surprise et avait l’air un peu effrayé, Morgane, tu m’as tellement manqué ! Je pensais ne jamais te revoir, pardonne-moi je t’en prie, ce n’était pas intentionnel.
- Pardon, mais on se connait ? répondit la jeune femme
- Je, oh, je m’excuse, je vous ai pris pour quelqu’un d’autre. Graham recula de quelques pas, fixant toujours cette fille qui n’était apparemment pas Morgane. Après réflexion, elle ne lui ressemblait pas du tout, et elle était plus jeune. Il finit par lui tourner le dos et rentra dans son appartement, plus triste que jamais.
le lui prouvait => prouvaient (sujets : le mur et le plafond)
Mais comment avait-il atterri ici, ça il ne s’en rappelait pas. => Mais comment il avait atterri ici, ça il ne se le rappelait pas. (l'interrogation est indirecte, donc il est inutile d'inverser le sujet et le verbe. On dit : « Il se demande : « Comment va-t-il ? » » ou « Il se demande comment il va ».
l’avaient empêché => l'avait (sujet : l'agitation)
qu’il avait pris => prises (COD : les tasses)
ce matin => ce matin-là (texte au passé)
se mit au travers de son chemin. => en travers
a qui => à qui
Graham se surpris => surprit
fini par détacher => finit
il l’avait laissé => laissée (COD : elle = [l'])
Mail alors => Mais alors
Il fini par => finit
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1333
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Lun 13 Fév - 13:15

Ravie de te retrouver Daemoon Smile

J'avais un peu oublié le début et je l'ai relu, c'est vraiment cool, je suis contente que tu aies posté la suite !
Je trouve que tes dialogues sont plutôt bien amenés, en tout cas ça ne me choque pas si tu avais un doute là-dessus.
Je n'ai relevé qu'un petit détail d'ordre formel :

Daemoon a écrit:
Le sujet s’intéresse

Je trouve un peu bizarre de prêter de l'intérêt à un sujet non humain, on le fait couramment quand on dit qu'un texte parle de quelque chose etc, donc je chipote un peu, mais je pense que dans le cadre d'un roman, tu ferais mieux de trouver un autre tournure comme : "le sujet nous pousse à étudier..." ou quelque chose de ce genre.

Concernant le fond, je n'ai rien à redire, le récit est fluide et intéressant, l'introduction d'un nouveau personnage donne envie de continuer la lecture et la scène avec l'erreur sur la personne est émotionnellement et narrativement très riche.
Par ailleurs, merci de m'avoir fait connaître l'anthropologie biologique (par opposition à l'anthropologie physique), ça va sûrement me donner une piste de réflexion utile pour le programme de philo de cette année Smile

Du bon travail, j'espère que tu écriras bientôt la suite, en tout cas c'est génial que tu t'y sois remise et j'attends la suite avec impatience !

 
Daemoon

avatar


Féminin Messages : 47
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   Dim 19 Fév - 19:07

Merci beaucoup pour ton message !
Je suis contente que ça te plaise Smile
Puis de voir ce qui t'intéresse dans l'histoire m'aide aussi à étoffer certaines choses pour la suite.

Et merci aussi pour la correction Smile
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Injection (S - TS)   

 
 

Injection (S - TS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» dispositif d'injection
» Comment purger son système d'injection sur un golf 1 D... Urgent car plus de voiture
» probleme de fuite sur pompe d'injection sur mon super 6
» injection du Renault 88
» Probleme de pompe injection sur renault 461

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits longs :: Romans-