Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Lettre d'adieu [S]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 17
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Lettre d'adieu [S]   Dim 7 Mai - 23:30

Lettre d’adieu



Chers famille et amis,

Si vous lisez ces mots, c’est que je ne suis plus de ce monde. On a fait plus original comme phrase d’introduction d’une lettre d’adieu, mais ce sont les seuls mots qui me viennent à l’esprit. Donc, si vous les lisez c’est que je suis mort, écrasé, noyé, pendu ou autre encore. Lorsque j’écris cette lettre je ne sais pas encore comment en finir. Enfin bref, vous ne savez sûrement pas pourquoi j’ai mis fin à ma vie. Pourquoi, donc, l’Alexis si souriant, si plein de vie et de joie a décidé de mourir ? Pour des mots, pour des choses, pour une personne, pour rien...
Des mots pour commencer, vous savez, ces mots qui se disent chaque jour partout dans les lycées, les rues, entre copains, entre camarades… « Sale PD », « tapette », « pédale », « bouffeur de bite », « tarlouze », « fragile » et bien d’autres encore… Ces mots qui peuvent sonner comme un « t’es con » amical pour vous, peuvent sonner comme un « anormal » pour moi. Vous me diriez si j’étais vivant : mais qu’est-ce que la normalité ? Et moi, je vous répondrais : je n’en sais rien mais je n’en fais pas partie. S’en suivrait un long débat, qui finalement se terminerait par un bref hochement de tête de ma part. Bien, passons au suivant, ces choses, massacre en Tchétchénie, dans toute l’Afrique, maison de redressement en Chine, manif pour tous, tabassage aux Etats Unis, en France, insultes partout dans le monde… Voilà la triste réalité de l’actualité gay dans le monde, rejet, mutilations, tortures et autres encore. Maintenant passons à la personne… Jules, Ô Jules… Maintenant que je suis mort, j’imagine que je peux enfin te le dire… Je t’aime… Tu es dans ma classe, nous sommes voisins en mathématique, en SVT et on se parle en physique chimie… Je n’ai jamais réussi à te le dire et c’est une des raisons de mon suicide… Comment toi, le mec populaire, pourrait-il sortir avec moi. Je ne connais même pas ton orientation sexuelle, peut être es-tu hétéro ou bien homo, ce qui expliquerait tes regards… Tes yeux si bleus, si profonds que lorsque tu me regardes j’y plonge entièrement, aspiré par ce bleu si intense… Plus jamais je ne verrais ce regard, je suis mort… Ils me manqueront, ces regards, tu me manqueras dans l’au-delà…
Enfin, le rien, ou plutôt pour l’inaction des gens, pour toutes les choses qui se passent dans le monde.
Sur ce je vous dis adieu, qu’aurais-je d’autre à vous dire ? Que je vous aime ? Vous le savez déjà ? Que ce n’est pas de votre faute ? Vous le savez également.
Adieu maman, papa, petit frère, petite sœur, amis, amant, camarade…
A plus tard dans l’au-delà ou qui sait dans une autre vie…

Ses mots => ces mots
c’est les seuls mots => ce sont
tarlouz => tarlouze
parti => partie
S’en suivrait d’un => s'en suivrait un
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 17
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Lettre d'adieu [S]   Dim 7 Mai - 23:31

 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1322
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Lettre d'adieu [S]   Mer 17 Mai - 16:04

Cette lecture a, évidemment, été une expérience très désagréable, mais j'admire tout de même cette mise en scène et j'apprécie que tu explores ces cas limites de l'écriture et de l'installation d'une persona narrateur/auteur.

Je trouve que le début est assez juste, ça met bien mal à l'aise comme il faut, mais pour la fin j'ai plus de réserves, je pense que tu en fais un peu trop et que ça tourne à la sensiblerie. Je pense par exemple à :

Ouranos a écrit:
Je n’ai jamais réussi à te le dire et c’est une des raisons de mon suicide…

Je pense que quand on porte quelque chose qui nous obsède et nous pèse, une réaction naturelle est plutôt d'en parler à la personne concernée que de se donner la mort. Personne n'a suffisamment le goût du tragique pour faire autrement. Surtout que le narrateur a ENCORE de l'espoir concernant le fameux Jules.

Et puis je pense aussi que le personnage n'est pas dans une situation où il peut se donner la mort. Il revendique apparemment un statut d'anormal, ce qui semblerait signifier qu'il a dépassé une certaine différence et se sent relativement à l'aise avec ça. Il peut déplorer ce qui se passe partout, mais quelque part, ça ne le concerne pas. La faim dans le monde, la guerre, c'est bien triste, mais ça ne donne pas envie individuellement de se tuer quand on en entend parler, et tant mieux.

Je reprocherais donc à cette lettre de ne pas être suffisamment crédible sur la fin - ce qui est rassurant, par ailleurs - mais le projet part d'une excellente horrible idée, ce que je salue ~

 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 279
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Lettre d'adieu [S]   Mer 17 Mai - 16:42

J'aime bien.



(Oui bon je savais pas quoi dire après ce que Meredith avait dit, mais je trouve cette lettre touchante et émouvante même si c'est une fausse. Mais je serais triste si tu partais ;-; Qui jouerait avec le petit chaton que je suis :c. Sinon j'ai quand même adoré la lettre. Voilà, voilà )



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 17
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Lettre d'adieu [S]   Mer 17 Mai - 18:00

Merci Meredith pour ta critique. Je réfléchissais justement à réécrire la fin que je ne trouvais pas très crédible justement. Et pour te répondre, si, on peut mourir parce qu'on n'arrive pas à dire quelque chose.  Ici, le statut d'anormal est accepté et à la fois rejeté. En fait, le personnage accepte le fait d'être anormal et considère qu'être anormal le rend de ce fait remplaçable, néfaste pour les autres.
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'adieu [S]   

 
 

Lettre d'adieu [S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une lettre d'adieu
» Lettre d'adieux...
» Lettre d'adieu +Merci+En route pour le bonheur+
» Lettre d'adieu [S]
» Cécile SLANKA - Comment lui dire adieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Ecrits Epistolaires-