Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Ferme les yeux [P]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Inej

avatar


Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2017
Age : 15
Localisation : Perdue entre la folie et Coniland.
MessageSujet: Ferme les yeux [P]   Dim 21 Mai - 10:40

Je ferme les yeux et je vois la nuit étoilée.
J’ouvre les yeux et je ne vois rien. Seul le plafond de la chambre dans laquelle je suis enfermée.
Je ferme les yeux et je vois l’ombre des montagnes à l’horizon, la lueur argentée de la lune éclairant un chemin qui s’éloigne d’ici.
J’ouvre les yeux et je me retrouve à nouveau séquestrée. Méchante réalité.
Alors je ferme les yeux et décide de suivre ce chemin. Si je peux m’enfuir,  même en rêve, autant en profiter. L’allée serpente entre les arbres puis disparaît derrière un grand rocher. Je suis le sentier sinueux vers une liberté incertaine. Je ne veux pas me réveiller. Pourtant je ne dors pas, je le sais. Ces images, je les connais. Je connais la suite, j’en suis sûre.
Quelques pétales sont portés par une brise légère qui me caresse le visage, fait voler mes cheveux. Je savoure le silence de la forêt, le calme de la nuit. Pour la première fois depuis des années, je n’étouffe pas dans cette satanée cave où je suis confinée. Je m’échappe enfin de cette prison noire. Je prononce mon nom et je m’en délecte. Si longtemps que je ne l’avais pas entendu. Je me laisse guider, où qu’aille cette route, j’y serai toujours mieux qu’enfermée dans la cabane. Je me roule dans les fougères, et qu’importe si je salis ma chemise, qu’importe si je me griffe dans les ronces, je suis enfin dehors. Je profite de la douce chaleur estivale qui me réconforte. Tant de temps dans cet enfer m’a fait oublier tout mon passé. Ce soir, je me rappelle. Je me rappelle de ma famille, des grands repas qu’on faisait. Je riais. Aujourd'hui je ne me souviens plus de cette sensation. Je voudrais apprendre à rire, à pleurer, à vivre à nouveau, comme avant, comme une personne normale. Quand pourrai-je revivre ? Qu’y a t-il au bout de cette voie ? Le chemin est à présent plus étroit, si bien que je ne suis plus certaine de le suivre. Je me demande si je pourrais un jour redevenir celle que j’ai été, avant tout ça. La piste s’est maintenant dissipée et je me sens perdue, vidée de mon énergie. Je meurs d’envie de retrouver ma maison et tout ce que j’avais, mais j’ai peur que rien se soit comme autrefois. Que se passerait-il si je réapparaissais, tout à coup ? Quels dégâts a entraîné ma disparition ? Toutes ces questions me harcèlent, dans cette forêt où j’erre, posant mes pieds au hasard. Je voudrais oublier. Je ne veux pas me souvenir. J’ai peur, les ombres qui se dressent autour de moi me terrifient. Je ne me repère plus dans cette immensité, la lune n’éclaire plus les parages et les étoiles se sont éteintes.
Je distingue quelque chose au loin. Je m’approche, les larmes aux yeux, la peur au ventre. Je mets longtemps à l’atteindre, je voudrais courir mais je n’ai pas assez de forces pour ça. Ce que je voyais est en fait une cabane. La cabane. Je veux partir, il faut que je parte. Mais au lieu de ça, je frappe à la porte. Je veux prendre mes jambes à mon cou mais mes membres n'obéissent pas. La porte s’ouvre et je le vois. Je m'efforce de me calmer, mais je n’y arrive pas. Dans un miroir au fond de la pièce, j’observe mon reflet, je me concentre sur mon visage. Mais quand il approche la lumière de ma figure, je la vois. J’étouffe un cri. Car ce visage que la glace me renvoie, ce n’est pas le mien…

Je m'efforce à => de
la glace me renvoi => renvoie
 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 248
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   Dim 21 Mai - 20:35

Je suis soufflé, tu es à peine arrivée que déjà je me sens dépassé xD
Pour en revenir au texte j'adore vraiment le fait que le personnage principal se perde entre le réel et son imaginaire. Je trouve que ton texte avance bien et que le récit coule de source.

Au plaisir de te lire à nouveau.



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Inej

avatar


Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2017
Age : 15
Localisation : Perdue entre la folie et Coniland.
MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   Lun 22 Mai - 16:49

Merciii ! Et moi qui me demandais pourquoi j'avais posté un truc pareil... 
Si ça plaît, je suis contente.

Daivou a écrit:
Je suis soufflé, tu es à peine arrivée que déjà je me sens dépassé xD

Tu exagères ! Je ne pense pas qu'un miroir puisse te dépasser x)
 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 248
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   Mar 23 Mai - 19:34

Miroir ou pas, tu me sembles talentueuse c'est tout
J'aime beaucoup les images que rapporte ton texte donc voilà :3



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1265
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 19
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   Ven 9 Juin - 14:59

Je ne peux qu'approuver Daivou, c'est très impressionnant ! Tes textes en général sont un peu comme des énigmes dont on n'a pas vraiment la clé à la fin, mais ce sont de belles images et dans ce texte particulièrement il y a un rythme, un chemin à suivre...
Je suis vraiment très contente de cette lecture, merci d'avoir posté ~



 
Tout ce que j'écris
Est vain, ridicule et insignifiant.
Vain comme mon amour,
Ridicule comme mon ambition
Insignifiant comme mon existence.
 
Inej

avatar


Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2017
Age : 15
Localisation : Perdue entre la folie et Coniland.
MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   Ven 9 Juin - 16:55

Merciii ! Je ne sais pas quoi dire... Merci, ça fait vraiment plaisir 
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ferme les yeux [P]   

 
 

Ferme les yeux [P]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.
» Chut....Ferme les yeux
» Ma collection de G1 et son évolution au fil des pages RECAP P1
» Entends le bleu
» Fernande ferme les yeux le voilà !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Nouvelles à chute-