Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 20 ans [S]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: 20 ans [S]   Mar 26 Sep - 18:16

Spoiler:
 

Vérité tendrement générale : le soleil se lève à l'est. Ils m'ont tant poncée, tes poncifs, que je ne sais plus penser sans passer par ces récifs. Le cœur me piaffe de génie et pourtant : quelle mémoire espérer de ses vingt ans tout hennissants ?
Peut-être un souvenir d'AMOUR, dit-elle, una tristeza que es amor, et sangloter d'extase les jets d'eau pendant qu'on y est. Ce n'est pas l'heure de mon calmant ? En tout cas ce n'est pas l'heure de mon roman.
La vie donc, l'usufruit d'une agrégation de molécules, qui s'étonne d'échos imparfaits : garde ta poudre au sec, pas de problème, pas de souci... Et qui regrette : ¡ Ay, mis muslos de amapola !
Il y a si longtemps, Roxane en jupons courts s'appelait Madeleine et Anne par jeu me jeta de la neige.
Toutes ces choses se déroulèrent en un certain rythme, sur le mode exclamatif, de la musique avant toute chose, ta ta ta ta, ta ta, ta ta, ta ta ; et finalement : qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir !
Il y avait tout de même les miasmes fiévreux, l'anathème et le blâme, et des gouffres amers. Le poncif comme un écho double : frémissants et profonds, fourmillants et profonds, frétillants et profonds ; puis des poncifs en deux syllabes, poncifs parce qu'en rejet, géniaux en deux syllabes : / des rimes, une belle enfant / méchante, mornes ou cruels / désastres. Poncifs, mais en rejet !
Tu connais le fils de l'Amazone, ce prince si longtemps par moi-même opprimé ? Je voudrais te dire que tu crains, et ça fait chanter les oiseaux, ça fait rire les oiseaux ! Le cœur triste comme un lampion forain, j'ai claqué la porte au vent déchiré. Mais je ne peux pas aller loin, Car nous sommes automates autant qu'esprits. Aussi, je demeurai longtemps errant dans Césarée, ityphallique et pioupiesque, while all the women came and went.
Elle était blonde, il n'aimait que les brunes, alors nos yeux se saludèrent. Que nous veulent les lois du juste et de l'injuste ? Infinis martyres, extases en théorèmes, et on s'ra espagnols. Je retiendrai l'infinie tendresse, surtout : parce que there is no word tender enough to be your name. Et même, pourquoi pas : Georges porta la tasse de café à ses lèvres. L'amour et la mer ont l'amer pour partage.
Il est possible de mourir, certes ; laisse les morts enterrer leurs morts, encore mieux. La vraie vie où parfois l'on meurt, c'est ce qui compte, le reste est littérature. Littérature !

Ici le poncif nécessairement conclusif : au réveil il était midi. And no bird sing.

 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 282
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 19
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: 20 ans [S]   Mer 4 Oct - 22:24

J'aime beaucoup, je ne connaissais pas le principe du poncif mais maintenant je trouve juste cela génial !
Encore une excellente œuvre de ta part !



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
 

20 ans [S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos oeuvres originales :: Écrits courts :: Ecrits fictifs (courts) :: Fragments-