Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Un témoin gênant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1340
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Un témoin gênant   Jeu 2 Nov - 14:10

Citation :
Cosimo avait dit qu'il l'attendrait rue de la Peste. Une de ces rares petites ruelles sombres de Santa Magdalena, dans laquelle elle n'aurait pas mis les pieds en temps normal, surtout en compagnie d'un porc comme Cosimo, mais l'affaire était urgente et requérait la discrétion la plus totale.
- Alors, il s'appelle comment ?
Rei Min sourit. Cosimo avait beau être un parfait goujat, lorsqu'il s'agissait d'affaires, il allait toujours droit au but.
- Oswaldo Da Vitorrio. Il se trouve dans l'aile nord, selon mes informateurs.
- Mouais. Tu sais que ce que tu me demandes est très risqué ? Faire évader ce type des geôles de Santa Magdalena, ça pourrait me coûter la tête. Surtout que ce pirate est un des pires forbans des Tangerines et que la ville est bien contente de l'avoir capturé...
Message reçu. Rein Min compta cinq pièces d'or dans sa bourse et les lui tendit.
- … mais pour tes jolis yeux, je vais faire un effort.
Quel porc. Il fallait au moins ça pour être gardien de prison. Heureusement que Rei Min n'avait pas affaire à lui tous les quatre matins.
- On fait ça quand ? demanda Cosimo.
- Demain soir. Je le veux vivant, évidemment, mais bien attaché.
- C'est jouable. Mais pourquoi tu veux le libérer au juste ?
Bonne question. Elle aurait capturé cette andouille elle-même si un autre chasseur n'avait pas été plus rapide.
- Il me doit de l'argent, répliqua Rei Min. Beaucoup. Il a intérêt à avoir un gros butin planqué quelque part, sinon je ne donne pas cher de sa...
Elle ne termina pas sa phrase, car son attention fut attirée par un mouvement au bout de la rue :
- Merde, la garce, elle a tout entendu !
Et elle courut à la poursuite de la gamine, ne comptant pas sur le gras Cosimo pour en faire autant.

 
Midnight

avatar

Maîtresse incontestée des vices infantiles
Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 18
MessageSujet: Re: Un témoin gênant   Jeu 2 Nov - 18:20

Citation :
La créature qu'Oswaldo était parvenu à ramener dans son lit ce soir-là était tout simplement sublime. Yeux fermés, il frissonnait au rythme de son souffle léger dans son cou. Il sentit le désir monter lorsqu'elle commença à le mordiller doucement. Il tendit son bras vers son visage délicat, et sa main se referma sur une boule poilue et frétillante. Il se réveilla alors en sursaut, écrasant par réflexe le rat entre ses doigts puissants.
« Et merde… » grommela-t-il en essuyant sa main sur ses vêtements crasseux.
Autour de lui, les draps de satin avaient laissé place aux murs sales et humides de sa cellule. Il se trouvait là depuis deux jours à peine. Après des années de piratage, les autorités avaient fini par l'attraper. C'était son tour cette fois, il le savait. Après nombre de ses camarades, il se voyait lui aussi montant sur l'échafaud, les yeux fixés vers la corde qui l'attendait. Il n'avait jamais vraiment considéré l'éventualité de cette fin. Un pirate, ça devrait finir noyé ou éventré. Ivre mort entre les seins d'une femme, à la limite. Pas pendu. Il avait eu l'orgueil de croire que seuls les faibles se faisaient prendre par les chasseurs de pirates, il payait aujourd'hui cet excès de confiance. C'était un chasseur de seconde zone, même pas un malin, qui l'avait eu. Il l'avait reconnu dans une taverne du port, alors que l'alcool lui avait fait baisser sa garde. Oswaldo maudit ce crevard qui avait réussit là où les meilleurs avaient échoué.
Pour la première fois depuis longtemps, il avait peur. Lui qui n'avait jamais craint la lame recourbée de l'ennemi ou les balles des soldats était terrorisé à l'idée des rires, des cris d'approbation de la foule, des regards de haine, et surtout à l'idée de cette mort sans douleur et sans gloire. Nerveusement, ses doigts de marin faisaient et défaisaient avec des lambeaux de tissus une série de nœuds. Il prit soudain conscience de ce geste et baissa les yeux vers son ouvrage, pour découvrir avec effroi la boucle terrible d'un nœud coulant.



La Mère Patrie vaincra ~

"Je croyais qu'on allait jouer à cache-cache..."
Le petit Arthur, sept ans


 
Kaw'



Gni suprm
Messages : 335
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 19
Localisation : La tête sous l'oreiller
MessageSujet: Re: Un témoin gênant   Jeu 2 Nov - 23:15

Citation :
____C'est le chat qui l'avait repérée en premier. Ajah le suivait depuis de nombreuses minutes ; cela faisait plusieurs jours qu'elle le voyait passer sur les planches du port, émergeant d'entre les fouillis d'amarres, hommes et caisses pour se diriger vers la ville, et elle avait voulu savoir où il allait. Sans se soucier de cette gamine peu bavarde qui le suivait, il s'était aventuré dans les rues agitées qui faisaient face au port avant de s'en éloigner pour s'enfoncer dans des ruelles désertes. Elle ne le quittait pas des yeux, de peur qu'il ne se glisse derrière un tonneau ou saute sur un toit sans qu'elle ne le sache. Concentrée sur ses mouvements, elle n'avait d'abord pas compris pourquoi il s'était raidi, les tête dressée et les muscles bandés. Quand il s'était enfui en se glissant sous une palissade tordue elle s'était elle aussi crispée et avait regardé dans la direction opposée à la palissade.
Une femme courait dans sa direction. Elle songea d'abord qu'elle l'avait déjà vu. Réalisa ensuite que cette femme la fixait. Après un instant d'hésitation sur les raisons de cette précipitation -pourquoi les hommes sont-ils si étranges?- elle décida que, dans le doute, il valait mieux imiter le chat et prendre ses jambes à son cou.
Entre temps la femme avait eu le temps de se rapprocher. Tout en courant Ajah essayait de réfléchir ; avait-elle fait quelque chose de mal pour être poursuivie ? Elle ne comprenait rien aux manières de fonctionner des autres hommes. Quand un chien vous course on se doute des intentions et des raisons, on a toujours quelque chose à faire pour essayer de le calmer ; quand un chiot joue à se battre il clame de tout son corps que ce n'est pas un vrai combat. Quand c'est un humain on ne sait jamais ce qu'il veut réellement.
Ajah hésitait encore : à la prochaine bifurcation elle pourrait décider de se rapprocher du port -les marins connus, sa maison, ses parents- ou de s'éloigner du centre de la ville. Dans le port les gens pourraient peut-être la sortir d'affaire mais elle se souvenait que la femme faisait partie des marins. Quand un chien vous poursuit, on évite de courir vers la meute. Et si tous les autres se joignaient à la course-poursuite ? S'ils aidaient la femme à la coincer ?
Elle opta pour l'extérieur. Elle devinait que sa poursuivante était proche -quelques mètres au maximum, et elle n'était qu'une gamine avec des jambes bien trop petites.
 
Meredith Epiolari

avatar

Reine de l'Impro
Féminin Messages : 1340
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 20
Localisation : Between the peanuts and the cage
MessageSujet: Re: Un témoin gênant   Sam 4 Nov - 19:02

Citation :
Pourvu qu'elle aille vers le port...espéra Rein Min. Là, son équipage pourrait lui venir en aide et, grâce à la foule, il serait facile de l'enlever discrètement pour l'exécuter plus tard.
Hélas pour elle, la gamine était plus intelligente qu'elle n'en avait l'air : elle se dirigeait vers l'extérieur de la ville. Tant pis, lui mettre un coup de rapière sera plus discret s'il n'y a personne.
Elle n'était plus qu'à quelques mètres. La gamine courait vite, mais elle avait tout de même de petites jambes. Rein Min la vit tourner à droite. L'impasse des Cordonniers, elle est morte !, se dit-elle.
Elle avait pensé trop vite. A peine avait-elle effleuré sa rapière pour la dégainer qu'elle vit les miliciens sortir de ladite impasse, probablement après avoir bu une chope au Tonneau percé. Que faire ? Elle ne pouvait pas sortir sa rapière, et enlever la petite était risqué si elle décidait de hurler ou de se débattre.
Rein Min arrêta de courir : elle ne voulait pas attirer l'attention des miliciens qui semblaient étonnés par son empressement. Elle les salua poliment en rongeant son frein, puis entra elle-même dans l'impasse des Cordonniers. La petite n'y était pas, Dieu savait où elle était passée.
Rein Min hésita vaguement à la chercher dans les rares bâtiments alentours, mais elle voyait que les miliciens gardaient un œil sur elle. Mieux valait renoncer.

Elle refit donc le chemin en sens inverse, veillant bien cette fois à ne pas être suivie, et ne fut pas surprise de retrouver Cosimo à l'endroit précis où elle l'avait laissé dix minutes plus tôt.
- On maintient l'évasion, décida Rein Min, mais pour ce soir, comme ça si la gamine prévient quelqu'un, les autorités n'auront pas le temps de s'organiser.
Cosimo hocha la tête :
- Et la petite ?
Le visage de Rein Min se durcit :
- Je la retrouverai plus tard, quand Da Vittorio sera libre, mais il faut à tout prix qu'elle meure. Je ne veux pas compromettre mon poste de chasseresse de pirates en me traînant une réputation de libératrice de canailles.
Cosimo la regardait avec un drôle d'air : il n'avait pas l'air de croire que la petite tiendrait sa langue jusqu'au matin.

 
Midnight

avatar

Maîtresse incontestée des vices infantiles
Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 29/07/2014
Age : 18
MessageSujet: Re: Un témoin gênant   Dim 7 Jan - 20:12

Citation :
Des pas dans le couloirs. Oswaldo frissonna. Il savait ce que cela signifiait : les gardiens venait chercher un prisonnier pour l'exécution. Mais pas lui, non, pas maintenant… Quoique. La cellule ne possédait pas de fenêtre, et il ignorait le jour et l'heure. Depuis combien de temps était-il ici ? Et surtout : combien de temps, encore, lui restait-il ?
Une clef dans la serrure. Oswaldo se figea. La porte s'ouvrit sur un homme gras, l'air brutal et idiot.
- Viens.
- Déjà ?
L'homme ne répondit pas. Résigné, Oswaldo se leva et le suivit à pas lents. Il allait mourir, et se sentait soudain plein de regrets. Il aurait été prêt à renoncer à cette vie de liberté qu'il avait tant aimée, prêt à vendre les draps de son père, même, pour échapper à la corde. Il n'était pas courageux, non, et il tremblait.
Alors qu'ils avançaient dans les couloirs obscurs de la prison, l'homme plaqua violemment Oswaldo contre un mur, une main sur sa bouche. Il fixa le gardien avec le peu de défiance qu'il lui restait, décidé à se battre une dernière fois si l'homme avait décidé de le violenter avant de le livrer au bourreau. Mais il vit dans ses yeux une forme de crainte. La gardien tendit l'oreille. A quelques mètres, on entendait des pas et le tintement d'un trousseau de clefs, puis le bruit s'éloigna et l'homme reprit Oswaldo par le bras et l'entraîna derrière lui. Il cherchait visiblement à se cacher des autres gardiens. Mais que diable voulait-il ?
Enfin, il arrivèrent devant une porte que l'homme ouvrit. En quelques instants, Oswaldo se retrouva sous la lune, dans le froid de la nuit. Il tourna la tête vers l'homme qui le traînait toujours derrière lui, et demanda, éberlué : « Pourquoi ? »
Cette délivrance inespérée et inexplicable ne pouvait mener qu'à une situation déplaisante. Mais au moins, ça ne serait pas le corde. Pas encore.



La Mère Patrie vaincra ~

"Je croyais qu'on allait jouer à cache-cache..."
Le petit Arthur, sept ans


 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un témoin gênant   

 
 

Un témoin gênant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Michaux, Agnès] Le Témoin
» [J'ai Lu] Le Témoin d'Agnès Michaux
» [Rosnay, Tatiana (de)] L'appartement témoin
» Agatha Christie - Tome 14: Témoin indésirable [Chandre]
» Appel à témoin pour l'émission c'est ma vie diffusée sur M6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos Role-Play :: RP Pirate :: Zone de jeu-